Société

Une belle journée à Calais pour 350 Samariens

Par Vanessa Lamarre, France Bleu Picardie jeudi 18 août 2016 à 19:24

La journée des "Oubliés des vacances"
La journée des "Oubliés des vacances" © Radio France - François Menu

Comme chaque année le Secours Populaire a offert une journée de vacances à des centaines de familles samariennes en difficultés. 350 enfants ont passé la journée à Calais.

350 petits samariens ont passé la journée à Calais grâce au Secours Populaire. L'association les a invités à sa traditionnelle journée des "Oubliés des Vacances" .

Au programme, plage, visite de musées et concert de Black M. Chaque année en France 50 000 enfants profitent de cette bouffée d'oxygène dont la 1ère édition avait eu lieu à Calais il y a tout juste 32 ans.

Le départ en bus s'était fait sous la pluie, mais sur la plage de Calais le soleil est au rendez-vous. Une bouffée d'air plus que bienvenue pour tout le monde, surtout pour les enfants.

« Avec ma famille, on est parti directement à la Mer. Après on est allé à la foire, on a acheté des glaces. C'était vraiment sympas. J'espère vraiment le répéter », raconte Amal, 12 ans, sourire aux lèvres.

Ils sont heureux les enfants, ça les change

Voir les petits s'amuser dans le sable, c'est aussi une joie pour les parents.  « J'ai quatre enfants, je n'ai pas le permis de conduire. Avec les associations, c'est bien de sortir. Ils sont heureux les enfants, ça les change », explique Stéphanie, originaire d'Amiens.

Et même quand on a pas d'enfant, une parenthèse à la mer fait du bien. Guy a la soixantaine. Il gardera un très bon souvenir de cette journée. « On s'est bien promené. On a fini par la plage. On y va de temps en temps, quand on peut. Ca dépend des finances. Je vais en parler à certains copains. On ne sait jamais, s'ils veulent y aller ».

Le voyage n'aurait pas pu se faire sans une grosse organisation : 45 bénévoles ont participé à cette journée des oubliés des vacances dans la Somme. A l'échelle de la France, ce sont près de 50 000 enfants qui ont pu partir grâce au Secours Populaire cette année.

Partager sur :