Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une boulangerie de Comines propose une fève-puzzle en six pièces à l'effigie d'une église locale

jeudi 4 janvier 2018 à 7:27 Par Margot Delpierre, France Bleu Nord et France Bleu

La boulangerie du château de Comines (à la frontière belge) propose pour l’Epiphanie une fève en six pièces de puzzle. L'ensemble représente la façade d'une église néo-byzantine, un rare style d'architecture.

Galettes frangipane, pomme ou mixte à la boulangerie du château
Galettes frangipane, pomme ou mixte à la boulangerie du château © Radio France - Margot Delpierre

Comines, France

Dans la file d'attente, les clients découvrent la fève 2018 imaginée par les gérants de la boulangerie du château, à Comines. Une fève de porcelaine sur mesure : découpée en six morceaux, l'ensemble du puzzle fait apparaître l'une des façades de l'église Saint-Chrysole avec des vitraux. Les architectes de l'époque, Maurice Storez et Dom Bellot ont confié la réalisation de ces vitraux à l'artiste Charles Hollard. 

Construite entre 1925 et 1929, Saint-Chrysole a longtemps été fermée au public. Après six ans de travaux de réhabilitation, elle a été inaugurée en octobre dernier. Les Cominois peuvent à nouveau en profiter. 

Les gérants voulaient partager ce trésor local avec leurs habitués. "C'est génial, c'est ludique pour les enfants et pour les grands aussi. Et puis ça raconte quelque chose", souligne Béatrice, une cliente. "Quand on est Cominois, on aime bien sa ville et ce qu'il se passe autour. On est un petit peu chauvins je pense parce qu'on est en retrait des grandes agglomérations", assure l'épouse du boulanger, Virginie Degreef.

Ça valait le coup de faire parler du patrimoine local : on a aussi des belles choses en dehors de Lille" - Virginie Degreef, la gérante

Mille galettes des rois pendant un mois

L'idée d'une fève-puzzle est aussi de fidéliser les clients : certains reviendront tenter leur chance afin de compléter l'image. C'est pourquoi aux fourneaux, David, le mari de Virginie, s'active. "J'en suis à cent, dit-il avec le sourire. C'est que le début mais je vais y arriver avec ma femme et mon apprenti. On se débrouille en famille. Mes filles vont venir donner un coup de main et ça devrait aller". Car chez les Degreef, les galettes, comme les autres produits, sont 100% fait maison.

Cette année, le boulanger propose trois saveurs : frangipane, pomme et mixte. Pour les collectionneurs avec un appétit de moineau, les fèves sont aussi vendues séparément.