Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

DOCUMENT FRANCE BLEU - Une Bretagne à cinq départements ? La Loire-Atlantique demande à l'Etat d'organiser un référendum

Le patron du département de Loire-Atlantique vient d'écrire au président de la république. Dans ce courrier que France Bleu s'est procuré, Philippe Grosvalet demande à l'Etat de "prendre l'initiative d'un référendum décisionnel" sur la question du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne

Philippe Grosvalet, président du conseil départemental de Loire-Atlantique
Philippe Grosvalet, président du conseil départemental de Loire-Atlantique © Maxppp -

Nantes, France

C'est le débat du moment : après l'adoption à l'unanimité, ce jeudi, d'une délibération par le conseil régional de Bretagne "visant à la réunification de la Bretagne", les élus du conseil départemental de Loire-Atlantique doivent voter lundi 17 décembre en session pour ou contre le rattachement de leur département à la Bretagne. C'est le président de cette collectivité, Philippe Grosvalet (PS), qui a décidé de mettre cette question à l'ordre du jour, après la signature par plus de 100.000 personnes d'une pétition de Bretagne réunie.

Ce dernier, pressé par les partisans d'une Bretagne à cinq départements d'organiser une consultation citoyenne sur ce sujet, vient d'écrire un courrier au président Emmanuel Macron ce vendredi : "je souhaite que l'Etat prenne l’initiative d'un référendum décisionnel sur le périmètre qui vous semble le plus pertinent". Pour le président de la Loire-Atlantique, "l'organisation par le conseil départemental d'un vote simplement consultatif sur le seul périmètre de la Loire-Atlantique ne serait pas de nature à mener un débat sincère".

Philippe Grosvalet renvoie ainsi "la patate chaude" au chef de l'Etat, quant à l'organisation d'un tel référendum et quant à son périmètre : les seuls habitants de Loire-Atlantique doivent-ils être consultés ? Quid des habitants de Bretagne ? Des Pays-de-la-Loire ? De plus, le président du conseil départemental est refroidi par la précédente consultation citoyenne organisée en juin 2016 sur le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes : ce scrutin consultatif s'était soldé par un vote oui des citoyens de Loire-Atlantique, mais au final le projet d'aéroport avait été abandonné par l'exécutif en janvier 2018.  Philippe Grosvalet écrit en effet que son territoire a "malheureusement souffert récemment d'une consultation qui ne fut pas suivie d'acte malgré une forte mobilisation de ses habitants".

Philippe Grosvalet va s'abstenir 

Le patron du département refuse de donner son avis personnel sur ce sujet très sensible, et explique à France Bleu Loire Océan qu'il s'abstiendra ce lundi lors du vote à l'hôtel du département à Nantes : "il considère que ce n'est pas aux élus départementaux de décider, mais aux habitants concernés, a priori dans les deux régions", explique-t-on au cabinet de Philippe Grosvalet.

Par ailleurs, la présidente (LR) des Pays-de-la-Loire Christelle Morançais s'est dite hostile, ce vendredi, à l'organisation d'un référendum au sujet du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne : "je sais que c'est très à la mode, mais faire des référendums pour faire des référendums, je dis non. D'ailleurs, référendum avec qui ?"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu