Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une brigade de gendarmerie spécialisée dans les violences intrafamiliales créée dans le Calvados

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Comment prévenir les violences intrafamiliales et aider les victimes ? C'est pour faire face à ces situations que la Gendarmerie du Calvados crée une brigade spécialisée.

Une brigade spécialisée dans les violences intrafamiliales créée en septembre 2020.
Une brigade spécialisée dans les violences intrafamiliales créée en septembre 2020. © Radio France - Illistration

"Parfois on décèle des situations inquiétantes mais pour lesquelles il n'y a aucun fait répréhensible," explique l'adjudant-chef Jérôme Robichon, à la tête de cette nouvelle brigade. L'objectif : intervenir dès les premiers signes et mettre en place un suivi des victimes et événements. 

Une formation spécifique pour accueillir la parole des victimes

Il est souvent difficile d'amener les femmes victimes de violences conjugales à parler de ce qu'elles vivent et à porter plainte. "On est dans le psychologique et l'intime," confie l'adjudant-chef. C'est pourquoi, une des membres de cette brigade de 5 personnes, l'adjudante Héloïse Boisbunon, a reçu une formation pour approfondir ses compétences. "Cela a permis de vraiment comprendre les mécanismes et de nous perfectionner dans l'acceuil des victimes," raconte l'adjudante, "comment les prendre en compte ? comment les mettre en confiance ?" L'adjudante Héloïse Boisbunon est désormais habilitée à former ces collègues gendarmes. Un calendrier de formation des militaires du département a d'ailleurs été mis en place pour 2021. 

Suivre les situations au plus près 

La brigade cherche à éviter les violences conjugales par la prévention notamment mais aussi en décelant les situations inquiétantes au plus tôt. Dès les premiers signes, la gendarmerie a donc mis en place un système d'accompagnement avec la création de fiches de suivi qui relatent l'incident inquiétant et une prise de contact, environ un mois plus tard, pour faire le point sur l'évolution de la situation. 

La brigade a lancé ce dispositif en septembre 2020 et 220 fiches ont déjà été faites, contre seulement 33 auparavant. 

Depuis le premier confinement, une plateforme d'écoute, d'accompagnement et de témoignage est disponible au 39 19.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess