Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes

Une cagnotte en ligne lancée pour acheter une prothèse à Maxime, blessé sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

mardi 29 mai 2018 à 17:07 Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan, France Bleu Nord et France Bleu

Cette cagnotte en ligne a été lancée ce mardi par des amis du jeune homme dont la main droite a été arrachée par l'explosion d'une grenade. C'était le 22 mai sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, lors de heurts avec des gendarmes. L’initiative est apolitique, précisent les proches de Maxime.

Les parents de Maxime, lors d'une conférence de presse à Nantes, la semaine dernière
Les parents de Maxime, lors d'une conférence de presse à Nantes, la semaine dernière © Maxppp -

Il y a une semaine, Maxime, étudiant lillois de 21 ans, avait la main droite arrachée par l'explosion d'une grenade lancée par un gendarme sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Le jeune homme, qui a été hospitalisé en urgence et amputé, se trouve toujours au CHU de Nantes. Mais sera transféré vers en orthopédie dans un hôpital de Marseille, sa ville d'origine, dès que possible.

Capture d'écran le mardi 29 mai à 17 heures - Radio France
Capture d'écran le mardi 29 mai à 17 heures © Radio France

Ce mardi, ses amis, camarades de promotion et professeurs de l'université de Lille viennent de lancer une cagnotte en ligne sur le site "lepotcommun". L'objectif est de récupérer un maximum de dons pour financer l'achat d'une prothèse pour le jeune homme, ainsi que "les aménagements de la vie quotidienne". Les iniateurs de cette cagnotte précisent qu'elle est "apolitique" : "notre seul objectif est de soutenir Maxime". Cela n'a rien à voir donc avec l'appel à manifester dans plusieurs villes de France et notamment à Nantes ce mercredi à 18 heures, contre l'utilisation des grenades explosives par les forces de l'ordre. 

Une prothèse de la main coûte très cher

Mardi après-midi, 2254 euros avaient été récoltés, en quelques heures (mise à jour mercredi 30 mai à 12h : 9517 euros récoltés) : les proches de Maxime, étudiant en sciences politiques qui était "de passage sur la ZAD depuis deux-trois semaines" selon son avocat Hervé Gerbi, précisent que "le niveau de technicité de l'appareillage que Maxime pourra acquérir, de type prothèse biomimétique, sera proportionnel à la somme récoltée à travers cette cagnotte".