Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dans la Drôme, une cagnotte en ligne pour aider Jean à rester chez lui après l'incendie de sa maison

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

La maison de Jean, 84 ans, a été détruite par les flammes samedi 2 novembre. Cela faisait 41 ans qu'il habitait là, à Châteauneuf-sur-Isère (Drôme). Sa famille a donc lancé une cagnotte pour lui acheter un mobile-home et rester sur son terrain.

Après l'incendie, tout est bon à jeter dans la maison de Jean
Après l'incendie, tout est bon à jeter dans la maison de Jean © Radio France - François Breton

Châteauneuf-sur-Isère, France

Jean de Wreden était en train de faire son café quand l'incendie s'est déclaré dans sa maison à Chateauneuf-sur-Isère (Drôme). Il est 9 h ce samedi 2 novembre, le feu prend dans une chambre d'ami.

Le toit de la maison a été endommagé par la grêle en juin dernier. Malgré les bâches qui protégeaient la toiture, l'eau s'infiltre. Et finit par atteindre les câbles électriques. Court-circuit. La toiture s'embrase. 

"Tout a brûlé raconte Sarah de Wreden, la fille de Jean. Les vitres sont toutes fumées, certaines ont explosé. Les murs en pisé ont fendu, le crépi a éclaté et s'est effondré au sol." 

Il ne reste qu'un trou béant dans la toiture après l'incendie - Radio France
Il ne reste qu'un trou béant dans la toiture après l'incendie © Radio France - François Breton

Attaché à sa maison

Aujourd'hui, il y a un trou béant dans la toiture. Les pièces sont à la merci des éléments. Avec l'intervention des pompiers puis la pluie des derniers jours, les plafonds se sont gorgés d'eau, les planchers gondolent. La maison est inhabitable. L'assurance de Jean propose un relogement. Mais lui ne veut pas. Cela fait 41 ans qu'il habite là. "J'ai du mal à m'éloigner et à quitter cette maison", témoigne-t-il.

"C'était ma vie pendant 40 ans, c'est difficile de la quitter." - Jean, habitant à Châteauneuf-sur-Isère

Une cagnotte pour un mobile-home

Sarah de Wreden a donc créé une cagnotte en ligne pour permettre l'achat et l'installation d'un mobile-home sur le terrain de son père. L'objectif est de récolter 10 000 euros. 

Mais ce n'est qu'une base. "Il y aura forcément plus à rajouter, détaille Sarah. Avec 10 000 euros, on peut acheter un petit mobile-home, mal isolé. On va se débrouiller de notre côté, par nous-même. Mais ça va demander des emprunts, des crédits" conclut-elle. Près de 3500 euros ont déjà été versés dans la cagnotte en ligne. Il reste encore 51 jours avant qu'elle soit fermée.

Les murs et les planchers sont recouverts de suie, les pièces sont à la merci des intempéries - Radio France
Les murs et les planchers sont recouverts de suie, les pièces sont à la merci des intempéries © Radio France - François Breton
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu