Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une cagnotte en ligne pour permettre à un Creusois de rentrer chez lui

mardi 5 mars 2019 à 4:51 Par Camille André, France Bleu Creuse et France Bleu

Gabriel Cottaz, un Creusois d'une trentaine d'années vit un véritable cauchemar. Devenu brutalement tétraplégique il y a un an et demi, il a besoin de faire des travaux dans sa maison pour pouvoir rentrer chez lui, mais il n'a pas l'argent. Sa famille a lancé une cagnotte en ligne.

Gabriel et sa famille
Gabriel et sa famille © Radio France - Benjamin Billot

Ahun, France

Un Creusois lance un appel à l'aide. Gabriel Cottaz, un menuisier d'une trentaine d'années est devenu brutalement tétraplégique il y a 18 mois.  Il a besoin d'argent pour pouvoir faire des travaux dans sa maison et revenir vivre chez lui. Il vit actuellement au centre de rééducation de Noth. Sa famille vient de lancer une cagnotte en ligne sur le site leetchi pour l'aider.

Cet homme est handicapé et il a besoin d'argent pour financer des travaux dans sa maison et retrouver enfin une vie de famille

Une paralysie brutale

Gabriel Cottaz est brutalement devenu handicapé il y a 18 mois à cause d'une malformation à la moelle épinière. Depuis sa naissance, il avait un angiome, qui a saigné il y a un an et demi et entraîné une paralysie des quatre membres.

Depuis 13 mois ce papa d'une petite fille de deux ans vit au centre de rééducation André Lalande à Noth et n'attend qu'une seule chose : rentrer chez lui, dans sa maison, à Ahun. Médicalement, c'est tout à fait possible mais sa maison est inadaptée. 

La famille recherche 50 000 euros

Il doit faire des travaux afin de construire une salle de bain, des toilettes et une chambre adaptés au rez-de-chaussée  et le chantier coûte cher. En tout, il a besoin d'environ 70 000 euros. Les banques ne veulent pas lui prêter d'argent et l'Etat peut l'aider à hauteur de 22 000 euros seulement. Restent donc autour de 50 000 euros à trouver. C'est pour cette raison qu'il a lancé une cagnotte sur internet.

En attendant, chaque jour, sa femme et sa fille font 100 km aller-retour pour venir le voir dans ce centre de rééducation, et tenter d'entretenir une vie de famille. 

Si vous souhaitez aider cette famille, vous pouvez cliquer sur le lien, ici