Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une cagnotte lancée sur Internet pour rénover l'église de La Baconnière

-
Par , France Bleu Mayenne

Après l'effondrement d'une partie du toit de l'église de La Baconnière, en Mayenne, l'association pour le patrimoine lance un appel aux dons sur Internet.

La façade de l'église a été réalisée à la suite de la Seconde Guerre mondiale.
La façade de l'église a été réalisée à la suite de la Seconde Guerre mondiale. © Radio France - Willy Moreau

La Baconnière, France

Alors que certains habitants se disent qu'il faudrait mieux démolir l'église de La Baconnière, en mauvais état depuis des années et détruite en partie la semaine dernière après la tempête Miguel, les membres de l'association pour le patrimoine viennent de lancer une cagnotte en ligne

1,5 millions d'euros de travaux

Ce mardi, une bâche doit être installée sur l'édifice afin d'empêcher les murs de prendre l'eau. La tempête Miguel a laissé derrière elle un trou béant dans la toiture à l'arrière de l'église. Sylvie Chometon, la présidente de l'association pour le patrimoine à La Baconnière est encore bouleversée : "C'est une catastrophe d'autant plus que la municipalité avait voté trois jours plus tôt sa restauration"

Des sculptures font référence à la Seconde Guerre mondiale comme cet avion nazi à tête de démon. - Radio France
Des sculptures font référence à la Seconde Guerre mondiale comme cet avion nazi à tête de démon. © Radio France - Willy Moreau

Les travaux de rénovation étaient estimés à 1,5 million d'euros avant le passage de la tempête. La charpente s'était déjà affaissée quelques jours auparavant. Désormais il faut consolider les murs et protéger les vitraux d'Auguste Alleaume, un maître verrier reconnu de la fin du XIXème siècle. 

Philippe Le Huitouze, membre de l'association pour le patrimoine explique les particularités de la façade.

"C'est la seule église en Mayenne qui a autant de vitraux d'Auguste Alleaume, explique Sylvie Chometon. Il y a vingt-et-une verrières en tout". Certaines sont toutefois recouvertes de lierre car l'église se délabre depuis des années. Le bâtiment est fermé au public depuis cinq ans par mesures de sécurité

La mairie avait un temps eu l'idée de désacraliser une partie de l'édifice mais "ce n'est pas possible, l'évêché ne l'accepterait pas", raconte Didier, un autre membre de l'association pour le patrimoine. 

Les vitraux d'Auguste Alleaume ont besoin d'être protégés. - Radio France
Les vitraux d'Auguste Alleaume ont besoin d'être protégés. © Radio France - Willy Moreau

L'église n'est pas classée contrairement à sa cloche du XVIème siècle.

L'association était en train de monter un dossier auprès de la fondation du patrimoine afin de trouver des subventions mais avec l'effondrement du toit, il faut refaire des devis et un nouveau plan de restauration. 

Pour faire un don à l'association et participer à la rénovation de l'église, il faut cliquer ici.