Société

Une jeune Normande adoptée au Vietnam lance une cagnotte pour aider son ancien orphelinat

Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) lundi 13 novembre 2017 à 15:35 Mis à jour le vendredi 17 novembre 2017 à 15:05

L'orphelinat de Bac-Kan accueille plusieurs dizaines d'enfants
L'orphelinat de Bac-Kan accueille plusieurs dizaines d'enfants - Vidéo de présentation de l'orphelinat (capture d'écran)

Une jeune Normande lance une cagnotte sur internet pour venir en aide à l'orphelinat dans lequel elle a été adoptée au Vietnam. Bientôt âgée de 13 ans, elle y partira mi-décembre avec sa famille.

Oanh a bientôt 13 ans. La jeune fille vit à Fontaine-le-Bourg en Seine-Maritime avec sa famille. Oanh a été adoptée au Vietnam en décembre 2005. Et depuis, elle n'est jamais retournée dans son pays d'origine. Aujourd'hui elle lance une cagnotte sur internet pour collecter de l'argent et l'envoyer à l'orphelinat.

Du lait infantile coupé au plâtre

Oanh n'a pas gardé de souvenir des quatre premiers mois de sa vie passés à l'orphelinat de Bac Kan. C'est là que son père adoptif est venu la recueillir en décembre 2005. Il y a alors passé quatre mois entiers pour ne pas la quitter des yeux le temps que les papiers administratifs soient remplis.

La jeune fille souhaite venir en aide à ces enfants orphelins qui vivent dans des conditions spartiates. "Avec l'argent récolté, je voudrais pouvoir leur acheter du lait, des couches et des soins. Pour qu'ils puissent avoir la chance que j'ai eue moi", explique Oanh.

Son père, Hervé, se souvient parfaitement de son séjour à l'orphelinat en 2005. "Les enfants dorment dans des dortoirs avec une dizaine de lit, ils boivent du lait infantile parfois coupé avec du plâtre, l'hygiène est vraiment sommaire" , explique t-il. "Je suis fier de ma fille, c'est une belle initiative, c'est aussi pour elle un besoin de revenir en arrière sur son histoire", ajoute le papa.

Oanh va retrouver les nounous qui l'ont vu grandir, qui l'ont vu pleurer, pour moi qui me souvient de tout, ce sera très émouvant, Hervé le père d'Oanh

Tous les dons auront une utilité pour Oanh, "même 5 euros ça pourrait m'aider vachement", dit-elle. Vous pouvez adresser vos dons pendant 22 jours encore.