Infos

Une caméra pour traquer les incivilités des automobilistes à Montgeron (91)

Par France Bleu et Faustine Calmel, France Bleu Paris Région et France Bleu lundi 31 octobre 2016 à 6:47 Mis à jour le lundi 31 octobre 2016 à 7:29

La caméra qui filme la bretelle de sortie de la N à Montgeron
La caméra qui filme la bretelle de sortie de la N à Montgeron © Radio France - Faustine Calmel

Depuis une semaine une caméra mobile filme les automobilistes qui empruntent la bretelle de sortie de la N6 au niveau de cette commune de l'Essonne. L'objectif, c'est d'éviter que les bas-côtés ne se transforment en poubelles.

Cet endroit est bien connu des habitants de Montgeron. A la bretelle de sortie de la nationale 6, en revenant de Paris, certains automobilistes ont pris l'habitude de faire le ménage dans leur voiture et de se débarrasser de toutes leurs saletés. Résultat : des bas-côtés jonchés de paquets de cigarettes vides, de mégots et de mouchoirs usagés. "On envoyait les équipes de nettoyage, mais 15 jours après, c'était de nouveau tout aussi sale" assure la maire du parti Les Républicains de Montgeron, Sylvie Carillon, "alors la pose de la caméra nous a semblé une bonne idée. Pas vraiment pour ce que cela va rapporter à la commune, mais surtout pour sensibiliser au fait qu'il faut garder propre l'espace public".

Réprimer mais aussi sensibiliser

La caméra mobile pourra être déplacée vers d'autres lieux trop souvent considérés comme des poubelles, et la ville devrait en installer une 2ème en début d'année. Mais cela s'accompagne d'autres mesures : une campagne d'affichage, un conseil municipal des enfants consacré à la question des déchets et comment mieux respecter l'espace public, et la création d'une déchèterie l'été prochain à Montgeron. Jusqu'à présent les habitants devaient se rendre à Vigneux pour se débarrasser dans les règles de leurs gros déchets.

A noter que jeter un mégot ou un papier sale par terre peut vous coûter 68 euros d'amende.

Les bas-côtés se transforment vite en poubelles - Radio France
Les bas-côtés se transforment vite en poubelles © Radio France - Faustine Calmel

Partager sur :