Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une campagne de stérilisation pour limiter la population de chats errants à Marseille

jeudi 13 septembre 2018 à 13:43 Par Sarah Nedjar, France Bleu Provence et France Bleu

Les chats errants se sont multipliés à Marseille, en raison de nombreux vacanciers qui ont abandonné leur animal non-opéré dans la rue. Pour endiguer leur prolifération, une campagne de stérilisation des chats errants est en cours à Marseille.

Le nombre de chats errants explose l'été, en raison du grand nombre de chats fertiles abandonnés dans les rues.
Le nombre de chats errants explose l'été, en raison du grand nombre de chats fertiles abandonnés dans les rues. © Radio France -

Marseille, France

Dans le quartier du Pharo (7e arrondissement), il suffit de se baisser pour les apercevoir. Sous les voitures, des dizaines de chats errants se lovent, se battent ou allaitent leurs chatons. Depuis le début de l'été, le nombre de chats errants a explosé à Marseille, en raison des nombreux abandons de chats fertiles dans les rues à l'approche des vacances. On estime à 11 millions le nombre de chats errants dans toute la France.

Pour endiguer le phénomène, une campagne de stérilisation a été lancée dans la ville. Cette campagne est une alternative à la pratique de l'euthanasie des chats errants, qui a duré jusqu'en 1999. La stérilisation (opération de l'animal destinée à l'empêcher de se reproduire) coûte environ une centaine d'euros.

Via le numéro d'Allo Mairie (0810.813.813), le coût de l'opération est pris en charge par l'association Clara, depuis le début de la campagne de stérilisation des chats des rues. 

Capturés par des "mères nourricières"

Problème : il faut les capturer, sans se faire mordre. Souvent, ce sont les "mères nourricières", ces femmes qui nourrissent et soignent les chats en partenariat avec la SPA, qui capturent les chats errants à leurs frais en vue d'une stérilisation. "C'est bien que la stérilisation devienne gratuite : nous les prenions à notre charge. Parfois une cinquantaine de chats, se réjouit Louise, "mère nourricière" marseillaise. Pour autant, ça ne suffit pas. C'est nous qui devons les capturer et les pièges coûtent une soixantaine d'euros. Et quid des médicaments ? Des croquettes ? Il faudrait un véritable plan d'action contre la prolifération de ces chats, bien malheureux à Marseille." 

En effet, un peu plus loin, Benoît ramasse les détritus sur la voie publique. Il confirme que dans certains quartiers, les chats errants ont la vie dure : "J'ai retrouvé des chats errants éborgnés ou empoisonnés. C'est inadmissible. D'accord il y en a beaucoup, mais ils sont utiles. Par exemple, il n'y a plus beaucoup de rats dans le quartier du Pharo."

L'objectif de la Ville de Marseille : stériliser 900 chats errants gratuitement, avant la fin de l'année.