Société

Une capsule enterrée à Belfort pour l’éternité… ou presque !

Par Nicolas Raffin et Isabelle Rolland, France Bleu Belfort-Montbéliard vendredi 18 avril 2014 à 6:00

L'enterrement de la capsule temporelle au lycée R. Follereau à Belfort
L'enterrement de la capsule temporelle au lycée R. Follereau à Belfort © Radio France - Nicolas Raffin

Le lycée Raoul Follereau de Belfort était en fête, ce jeudi, pour les cinquante ans de l'établissement. Les lycéens ont enterré une capsule temporelle : à l’intérieur, des messages et des lettres pour laisser un souvenir de notre époque. Une capsule à n'ouvrir que dans 50 ans !

Elle est suspendue à un camion-grue et va bientôt plonger dans la terre : derniers instants de lumière pour la capsule temporelle des lycéens de Raoul Follereau à Belfort .

Lentement, la lourde boite en inox fabriquée par des élèves en chaudronnerie commence sa descente vers son trou provisoire, sous les yeux de plusieurs centaines d’élèves. Elle y restera jusqu’au 17 avril 2064. 

Que laisseriez-vous sur la Terre ?

Le projet s’est fait en collaboration  avec le théâtre du Granit et la compagnie Sérial Théâtre. L’idée, c’était de réfléchir à la question suivante : « Si le monde disparaissait, que laisseriez vous sur la Terre ? »

 L’idée a fait pas mal cogiter. Lycéens et professeurs, tout le monde a réfléchi au monde dans 50 ans. Pour Justine une lycéenne : « Dans 50 ans, on ne sait pas si on sera toujours là ou pas, ça fait quelque chose d’y penser  ». Chacun a pu laisser une trace de sa vie dans la capsule : lettre à un proche, notes sur la manière dont on mange aujourd’hui.

L'enterrement de la capsule temporelle au lycée R. Follereau à Belfort - Radio France
L'enterrement de la capsule temporelle au lycée R. Follereau à Belfort © Radio France - Nicolas Raffin

Pour le proviseur du Lycée Follereau, Jean-Luc Monnard , ce projet de capsule temporelle est quasi philosophique : "c'est intéressant de penser au temps qui passe lorsque l'on se croit immortel !! On se demande, qu'est-ce que l'on veut de la société dans 50 ans, qu'est-ce que l'on attend du futur ? L'important c'est de l'ouvrir en 2014. Qui va l'ouvrir ? Ca on se sait pas !!"

Capsule temporelle / SON

Laurence , professeur d'histoire-géographie a décidé de laisser un message bien personnel. "Une lettre à mon fils " se confie-t-elle "au départ, le projet me paraissait assez folklorique, mais aujourd'hui l'idée de transmettre quelque chose a été la plus forte."

L’emplacement de la capsule est désormais marqué par une stèle de métal, comme le symbole d’une tombe provisoire d’un demi siècle.

 

Capsule / ENRO à SHUNTER à 1'07