Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une caravane des aidants s'installe à Metz pour trois jours

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

A partir de ce lundi, une caravane des aidants va prendre ses quartiers sur la place de la République de Metz. Une manière de mettre en lumière ceux qui se battent au quotidien pour venir en aide à leurs proches souffrants en manque d'autonomie.

Paulette Hubert a deux de ses 4 enfants atteints de handicap. Tous les jours, elle se bat pour prendre soin d'eux.
Paulette Hubert a deux de ses 4 enfants atteints de handicap. Tous les jours, elle se bat pour prendre soin d'eux. © Radio France - Arthur Blanc

A Metz, Paulette Hubert doit s'occuper de deux de ses quatre enfants atteint de handicaps. Voilà plusieurs décennies que chaque jour, elle prend soin de Jérôme, victime de troubles psychiques, et Thomas, trisomique. C'est pour des gens comme elle que dès ce lundi, une caravane des aidants sera mise en place sur la place de la République pour 3 jours. Mais aussi ceux qui craignent de devoir accompagner au quotidien un proche en besoin de soutien.

Aidante depuis 40 ans

Aidante, Paulette l'est devenue du jour au lendemain, lorsque son 4ème fils, Thomas est né. Atteint de trisomie, il a besoin de l'attention permanente de ses parents. Depuis 41 ans, celle qui est aussi médecin scolaire prend soin quotidiennement de son fils. Mais il y a 25 ans, son deuxième enfant, Jérôme, a été diagnostiqué avec des troubles psychiques. Lui aussi a besoin désormais de soins. Si une infirmière vient tous les jours pour le soutenir, Paulette doit aussi être à ses côtés. "Il faut tout lui faire : l'aider à se laver, s'habiller, se couper les ongles..."

L'épidémie n'arrange rien

Une situation complexe avec laquelle elle a appris à vivre. Mais 2020 est venue apporter un nouvel obstacle : l'épidémie de Covid. Le virus est venu bouleverser le quotidien. "On ne sait pas trop comment les occuper. Ça a été le problème du confinement. Heureusement que mon mari allait les promener", confie-t-elle.

Une maison des aidants

Grâce à son caractère "décontracté", Paulette a une nouvelle fois réussi à surmonter cette étape, même si elle a été touchée par le virus. Elle souhaite désormais poursuivre son combat pour soutenir ceux qui découvre la fonction d'aidant. Une maison dédiée à ceux-ci va voir le jour à Metz. Tenue par des bénévoles, elle aurait dû ouvrir ses portes plus tôt. Mais là encore, "le Covid a tout bouleversé". Pas de date donc pour la fermeture, mais le local est déjà trouvé, rue Teilhard de Chardin, dans le secteur des Deux Fontaines. "Il faudrait qu'ils soient au courant qu'on peut les aider et mettre en place des formations par type de handicap", conclut Paulette.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess