Société

Une Catalane inventrice d'une horloge de 24 heures

Par François Desplans, France Bleu Roussillon lundi 7 avril 2014 à 12:17

L'un des modèles d'horloge à 24heures  imaginée par Hélène Mentet
L'un des modèles d'horloge à 24heures imaginée par Hélène Mentet © Radio France - François Desplans

Avec son cadran de 24 heures, cette horloge a été primée en 2006 au concours Lépine. Une invention que l'on doit à une Catalane, Hélène Mentet. Avec ses pictogrammes et ses couleurs représentant chaque moment de la journée, cette horloge permet de se repérer dans le temps sans même savoir lire l'heure.

Dans la série des bonnes idées qui ont du mal à se faire connaître, voici celle d'Hélène Mentet. Il y a une quinzaine d'années, elle imagine une horloge pas comme les autres. Sur son cadran, il n' y a pas douze mais 24 heures. Chaque moment important de la journée peut être représenté par des pictogrammes que l'on aimante sur le cadran, comme le petit déjeuner, la sieste, le départ à l'école, l'heure de la sieste, le dîner... Et des codes couleurs permettent de différencier visuellement les différentes parties de la journée : matin, midi, après-midi, soir et nuit. Un langage coloré permet de  se situer dans le temps instantanément.  

"Quand l'aiguille arrive dans le bleu symbolisant la nuit, l'enfant sait qu'il faut aller se coucher" (Hélène Mentet)

Au départ, Hélène Mentet l'avait imaginée pour son fils qui ne savait pas encore lire. Résultat, c'est une révélation. "C'est comme si quelqu'un est dans le noir et vous lui allumez la lumière d'un seul coup. On l'a testée en crèche et en maternelle, ça a donné des résultats extraordinaires. Cela répond complètement aux attentes des enfants entre 2 et 4 ans" .

Horloge 24 h ENRO

Une horloge plébiscitée par les professionnels de santé

Très vite, les professionnels de santé se sont intéressés à cette horloge. Un formidable outil d'autonomie pour les enfants handicapés mentaux, comme pour ceux atteints d'autisme. Maeva est trisomique. Depuis quatre ans, elle ne quitte plus son horloge personnalisée. "Avec un cadran de 24 heures, ma fille ne se pose plus la question de savoir si l'on est avant ou après midi. Elle arrive désormais à se situer dans le temps. En terme d'autonomie, les progrès sont considérables car avant, Maeva ne prenait aucune initiative car elle ne savait jamais quand faire les activités".

Horloge 24h BOB

Aujourd'hui, cette horloge est de plus en plus demandée par les personnes âgées victimes de la maladie d'Alzheimer.

3.000 horloges déjà vendues et la demande ne cesse d'augmenter

Dans son entreprise Prime Heure, Hélène Mentet s'occupe de tout. De la conception à la production. Une production artisanale qui ne permet plus de répondre à la trop forte demande. Alors, elle recherche un industriel pour augmenter la production et faire diminuer les coûts de fabrication. En vain pour l'instant.

Plus d'informations sur le site d'Hélène Mentet : www.synopte.fr

Invité horloge