Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une centaine d'élus à Nantes pour une grande réunion sur la réunification de la Bretagne

À l'initiative de deux associations bretonnes de Nantes, une centaine d'élus de Loire-Atlantique et de Bretagne se sont réunis à Nantes ce dimanche 11 octobre. Une réunion symbolique pour passer le témoin sur le sujet de la réunification entre les responsables associatifs et les élus.

Les tables rondes ont eu lieu à Nantes, au Little Atlantique Brewery (LAB).
Les tables rondes ont eu lieu à Nantes, au Little Atlantique Brewery (LAB). © Radio France - François Ventéjou

Au lendemain de la décision d'hisser le drapeau breton sur la mairie de Nantes, une grande réunion a eu lieu sur le sujet de la réunification de la Bretagne ce dimanche 11 octobre dans la Cité des Ducs. À l’initiative de "À la bretonne !" et du "Breizh Civic Lab", deux associations qui militent pour la réunification, une centaine d'élus, tous bords politiques confondus étaient présents.

De Philippe Grosvalet, président du département de Loire-Atlantique à Marc Le Fur, député des Côtes-d'Armor, en passant par Jean-Jacques Urvoas, ancien député et ex-garde des Sceaux ; le paysage politique était entièrement représenté. Au plus grand plaisir de Christophe Prugne, président de l'association "À la bretonne !".

Établir une feuille de route pour la réunification

Deux ans après la pétition qui a réuni plus de 100.000 signatures pour le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, "il faut passer la seconde et établir une feuille de route", estime Christophe Prugne. Également, cette réunion de nombreux élus permet "d'inscrire le débat de la réunification dans la campagne des élections régionales et des départementales", explique le président de l'association "À la bretonne !". Son premier vœu est que tous les élus écrivent au président de la République pour appuyer cette demande de référendum.

"C'est une journée historique, juge Florian Le Teuff, adjoint à la maire de Nantes en charge des enjeux bretons. Je n'ai pas de souvenirs d'un événement rassemblant autant acteurs politiques différents." La Ville de Nantes assure rester attentive à la situation. Pour lui, il faut "donner un débouché démocratique à cette pétition".  Avant de poursuivre, "quand il y a une telle mobilisation citoyenne, on ne peut pas rester sourd".

Pour aborder le question de la réunification, le sénateur écologiste de Loire-Atlantique, Ronan Dantec, estime qu'il faut prendre un peu de hauteur, afin de comprendre pourquoi Nantes s'inscrit déjà dans la région Bretagne. "Tout le sud de la Bretagne est puissamment tiré par le développement nantais, explique Ronan Dantec. Le débat de la réunification est central. Pourquoi ? Le territoire breton est déséquilibré car l'axe majeur Nantes-Rennes ne fait pas partie de la même région."

Une photo de famille #Référendum44

Choix de la station

À venir dansDanssecondess