Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une centaine de manifestants devant le CEA Valduc

-
Par , France Bleu Bourgogne

Ce jeudi matin, une centaine de manifestants se sont réunis devant le CEA Valduc. Ils réclament l'abolition des armes nucléaires et la reconversion du centre d'études.

Plusieurs collectifs étaient représentés.
Plusieurs collectifs étaient représentés. © Radio France - Damien Mestre

Salives, France

Ils étaient une petite centaine ce jeudi matin à manifester devant le CEA Valduc, sur la commune de Salives. Un rassemblement annuel, dans le cadre de la commémoration des bombardements d'Hirsohima et Nagasaki, en août 1945. 

Les manifestants, venus de différentes associations pacifistes ou écologistes, réclament l'abolition des armes nucléaires, et la reconversion du site de Valduc. Ce site emblématique, crée à la fin des années 50, est dédié à la recherche et à la production d'armes nucléaires. 

"Il y a dans ce centre des gens extrêmement compétents", explique Dominique Lalanne, président du collectif Abolition des armes nucléaires. "Nous souhaitons que tous les cerveaux qui travaillent à une arme de mort, se reconvertissent dans la recherche pour lutter contre le réchauffement climatique".

Quatre jours de jeûne

Cette manifestation est le temps fort de quatre jours de mobilisation. L'opération, baptisée "jeûne-action international", se déroule en ce moment même dans plusieurs pays du monde. Du 6 au 9 août (dates des deux bombardements), les militants sont invités à jeûner totalement.

La rupture du jeûne aura lieu ce vendredi à la mairie de Dijon.