Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Une centaine de manifestants devant le Marineland d'Antibes pour dénoncer la captivité des animaux

Par

Une centaine de militants du collectif "Groupe anti-captivité" (GAC) a manifesté dimanche devant le Marineland d'Antibes pour dénoncer la captivité des animaux et alerter les passants et visiteurs. Ils s'inquiètent pour la santé de l'orque Inouk.

Une centaine de défenseurs des animaux ont manifesté devant Marineland d'Antibes Une centaine de défenseurs des animaux ont manifesté devant Marineland d'Antibes
Une centaine de défenseurs des animaux ont manifesté devant Marineland d'Antibes - Jean-marie Tramblais

Nouvelle action des anti-Marineland ce dimanche. Une centaine de manifestants s'est rassemblée devant le parc animalier d'Antibes. L'appel a été lancé par le "Groupe anti-captivité" (GAC). Le collectif a reçu le soutien du Parti animaliste. "Nos revendications sont toujours les mêmes : crier haut et fort stop à l'exploitation des animaux", explique Corinne Bouvot, l'une des fondatrices du GAC. 

Publicité
Logo France Bleu

Un rassemblement aussi pour l'orque Inouk. Les militants sont préoccupés par son état de santé. "One Voice s'est infiltré dans le Marineland en début d'année et a pu prendre des photos de la doyenne des orques. Ses dents sont dans un état lamentable. Un orque devrait vivre plus de 60 ans, là il ne va pas bien alors qu'il a une vingtaine d'années". 

Quatre-vingt dix associations françaises et étrangères appellent à manifester le 16 août prochain. 

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu