Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une centaine de personnes défilent dans les rues stéphanoises en hommage à Steve et Zineb Redouane

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Ce samedi après-midi, une centaine de personnes dont une trentaine de gilets jaunes ont défilé dans le centre-ville de Saint-Etienne. Le cortège s'est réuni place du Peuple avant de se diriger place de l'Hôtel de ville puis devant la préfecture. Le rassemblement s'est déroulé dans le calme.

Une centaine de manifestants se sont rassemblés dans le centre-ville de Saint-Etienne ce samedi après-midi
Une centaine de manifestants se sont rassemblés dans le centre-ville de Saint-Etienne ce samedi après-midi © Radio France - Diane Sprimont

Sur un fond de musique engagée et de slogans contre le gouvernement, une centaine de personnes se sont retrouvées place du Peuple à Saint-Etienne vers 14 heures. Parmi eux, des gilets jaunes et Pierrick Courbon, leader de l'opposition de gauche dans la ville. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une manifestation en hommage principalement à Steve Maia Caniço, un homme de 24 ans, retrouvé mort dans la Loire il y a une semaine. Depuis la fête de la musique à Nantes, il était porté disparu. Pour les participants, il est important de rappeler que ce rassemblement est également dédié à Zineb Redouane, décédée à 80 ans deux jours après un tir de lacrymogène à Marseille alors qu'elle se trouvait à sa fenêtre. 

"Justice pour Steve, justice pour Zineb", un slogan qui a résonné toute l'après-midi dans les rues stéphanoises
"Justice pour Steve, justice pour Zineb", un slogan qui a résonné toute l'après-midi dans les rues stéphanoises © Radio France - Diane Sprimont
Beaucoup de ces manifestants se disent inquiets de la répression policière qu'ils estiment de plus en plus importante
Beaucoup de ces manifestants se disent inquiets de la répression policière qu'ils estiment de plus en plus importante © Radio France - Diane Sprimont

Le cortège a rejoint vers 15 heures le monument aux morts place Fourneyron. Une dizaine de personnes ont pris la parole. Zoé Bou en fait partie et a réclamé une minute de silence pour "Zineb, Steve et à tous ceux à qui on a arraché la vie".  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des gilets jaunes dans le cortège

Plusieurs gilets jaunes se disent touchés par cet événement et mobilisés ce samedi pour lutter contre les violences policières qu'ils ont vécues lors de leur mobilisation. Comme Frédérique, 55 ans, gilet jaune stéphanoise, "on veut de la justice pour Steve et Zineb. Monsieur Castaner doit démissionner tout de suite et être jugé en tant qu'assassin". 

Le cortège s'est dispersé un peu après 16 heures sans aucun débordements. Au Puy-en-Velay, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées et ont défilé devant le commissariat, la préfecture ou encore la mairie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess