Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une centaine de personnes pour soutenir Ivan, le beau-frère de Joaquim, menacé d'expulsion

samedi 2 décembre 2017 à 19:28 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Hérault et France Bleu

Une banderole et des affiches pour témoigner de leur soutien. Une centaine de personnes se sont rassemblées samedi midi, devant la préfecture de l'Hérault, à Montpellier, pour dénoncer la situation d'Ivan. Le beau-frère de Joaquim, décédé début novembre, est menacé d'expulsion.

Une centaine de personnes se sont rassemblées devant la préfecture à Montpellier, pour soutenir Ivan.
Une centaine de personnes se sont rassemblées devant la préfecture à Montpellier, pour soutenir Ivan. © Radio France - Suzanne Shojaei

Montpellier, France

Pour les manifestants, c'est "une double injustice". La famille de Joaquim doit supporter la mort du jeune étudiant de 20 ans, début novembre, poignardé en plein centre-ville de Montpellier. Mais elle doit maintenant faire face à une situation des plus kafkaïennes. Car le beau-frère de Joaquim est toujours menacé d'expulsion après avoir assisté aux obsèques.

Ivan, 26 ans, est argentin. Il vit à Madrid avec la soeur de Joaquim, avec laquelle il est pacsé. "Il a directement droit à ce titre de séjour en Espagne, justement parce qu'il est pacsé avec sa compagne", rappelle Sophie Mazas, l'avocate de la famille. "Mais il est bloqué en France par cette obligation de quitter le territoire et cette interdiction de retourner en Europe pendant six mois !"

Ivan, à gauche, reste bloqué dans cette situation pour l'instant. - Radio France
Ivan, à gauche, reste bloqué dans cette situation pour l'instant. © Radio France - Suzanne Shojaei

Le 16 novembre dernier, Ivan avait été contrôlé dans le train qui le ramenait en Espagne. En raison de sa présence aux obsèques, le jeune homme n'avait pas pu se rendre, quelques jours plus tôt, au rendez-vous à Madrid pour renouveler son titre de séjour.

L'avocate et les manifestants dénoncent une situation inhumaine. "Je ressens une honte", reconnaît Claire, une montpelliéraine. "Je me sens mal d'être française, dans une telle situation. Nous sommes au pays des Droits de l'Homme, mais où est la dimension humaine ? Non, on ne peut pas laisser faire cela."

"C'est une histoire complètement absurde !" - des manifestants

Des amis de Joaquim sont venus soutenir Ivan. C'est le cas d'Anouk, Clément, Gabriel et Camille. "La présence d'Ivan a été importante, après la mort de Joaquim. C'est une super personne. Alors c'est une honte qu'il ne puisse pas rentrer à Madrid, là où il vit et fait ses études ! J'ai du mal à saisir qu'on emmerde la famille avec ça en ce moment, alors qu'elle doit faire le deuil."

Anouk, Clément, Gabriel et Camille sont des amis de Joaquim. Ils sont venus soutenir Ivan. - Radio France
Anouk, Clément, Gabriel et Camille sont des amis de Joaquim. Ils sont venus soutenir Ivan. © Radio France - Suzanne Shojaei

Ivan, lui-même, ne sait plus comment faire. "Je suis désespéré. Il n'y a pas seulement la mort de Joaquim, mais il y a cette affaire aussi qui s'ajoute. J'espère qu'on pourra rentrer à Madrid, dans notre appartement. J'ai toute ma vie en Espagne."

Ce lundi, le préfet de l'Hérault reçoit la famille de Joaquim. Il y a donc deux solutions : soit le préfet annonce l'abrogation des décisions à l'encontre d'Ivan, soit il ne le fait pas et dans ce cas, une audience se tiendra jeudi au tribunal administratif.

Ivan se retrouve embourbé dans un cul-de-sac administratif.