Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Une cérémonie du 14 juillet inhabituelle à Metz

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Epidémie de Covid oblige, les festivités du 14 juillet prendront une tournure inhabituelle cette année. C'est pourquoi, ce lundi, une cérémonie revisitée a été organisée devant le palais du gouverneur de Metz, pour rendre quand même les honneurs à l'occasion de la fête nationale.

La cérémonie a duré un peu plus d'une heure.
La cérémonie a duré un peu plus d'une heure. © Radio France - Arthur Blanc

Pas de défilé, mais la plupart des ingrédients d'un 14 juillet étaient réunis à Metz ce lundi. C'est devant le palais du gouverneur que les fidèles de la fête nationale étaient conviés. Histoire de célébrer malgré tout ce jour si spécial en une année qui ne l'est pas moins. Plusieurs centaines de personnes se sont donc réunies sur place pour assister à une cérémonie d'un peu plus d'une heure. Au programme : parade militaire, Marseillaise et passage de deux Mirages 2000D au-dessus du site... et masques obligatoires.

Le public s'y fait

Des éléments qui suffisent au bonheur de Jacky. "On ne peut pas faire autrement", lâche cet ancien soldat pragmatique qui a officié pendant 30 ans. "J'ai été capturé par les Allemands avec mes parents en 1944, donc c'est bien de célébrer ce jour", poursuit-il. De son côté, Fernande relativise également. Ne pas avoir son rendez-vous habituel place de la République ne la gêne pas. "Ce sont les jeunes qui préfèrent des défilés. Mais à nos âges, il faut accepter que 2020 sera une année exceptionnelle."

Hommage au soignant

Signe justement de cette année si particulière, le 14 juillet cette année est placée sous le signe des soignants. Ils étaient une vingtaine ce lundi devant le palais du gouverneur, militaires et civils, aux côtés des autres corporations de l'armée. Tous en provenance des hôpitaux de Metz-Mercy et Legouest. C'est dans ce dernier que l'infirmière anesthésiste Aline travaille. "Nous avons fait notre travail et cette fois-ci, ça s'est vu et ressenti dans la population." "C'est la nation qui nous rend hommage", conclut de son côté Cyril Cadoz, anesthésiste-réanimateur à Mercy.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess