Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Une chaîne humaine de 50.000 gilets jaunes en préparation dans les Landes

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Les Landes se préparent pour la grande chaîne nationale lancée par les gilets jaunes ce dimanche 27 janvier. Elle va traverser toute la côte ouest de la France, de Hendaye jusqu'à Versailles, où quatre autres chaînes humaines vont converger en parallèle.

En décembre dernier, les gilets jaunes avaient déjà organisé une chaîne humaine entre Menton et Roquebrune-Cap-Breton.
En décembre dernier, les gilets jaunes avaient déjà organisé une chaîne humaine entre Menton et Roquebrune-Cap-Breton. © Maxppp - Roland Macri

Landes, France

Les gilets jaunes espèrent mobiliser 50.000 personnes rien que dans les Landes ce dimanche 27 janvier. Il ne s'agit pas d'une nouvelle manifestation, mais d'une chaîne humaine entre Hendaye, dans les Pyrénées-Atlantiques jusqu'à Versailles. Quatre autres chaînes humaines se formeront en parallèle, à partir de Lille, Marseille, Strasbourg et Chateaulin, et toutes convergeront au même en droit, dans les Yvelines.

En tout, cela représente 2.600 kilomètres, dont 140 dans les Landes (de Tarnos à Saugnacq-et-Muret). L'objectif des gilets jaunes étant de battre le record du monde. "Pour moi, cela symbolise la solidarité que l'on a rencontrée depuis le début du mouvement. Elle était perdue [jusqu'alors], chacun était individualiste. Depuis le début du mouvement on voit une fraternité qui renaît dans notre pays", s’enthousiasme Laurence Verouil, organisatrice de la chaîne humaine dans les Landes. 

Un travail de fourmi" - Laurence Verouil.

Depuis plus de deux semaines, cette assistante maternelle s'emploie à mobiliser le plus de gilets jaunes possible dans le département landais. "On doit être douze ou quinze sur le département recrutés pour faire ce travail de fourmi. Nous distribuons des tracts, aux ronds-points et aux péages." Pour ceux qui se trouvent plus loin dans les terres comme à Tarbes ou Toulouse, ils pourront rejoindre la chaîne humaine par un système de covoiturage ou de bus, spécialement affrétés pour l'occasion. "C'est un sacré boulot", affirme Laurence Verouil.

2.000 personnes tous les cinq kilomètres

Les gilets jaunes travaillent également sur une cartographie. Diffusée sur les réseaux sociaux, elle doit permettre aux participants de connaître les différents points d'accueil dans les Landes. "Il y aura un point d'accueil tous les cinq kilomètres et nous avons besoin de 2.000 personnes tous les cinq kilomètres", détaille l'organisatrice.

La chaîne humaine a été déclarée auprès de la préfecture.