Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une commémoration pleine d'émotion 75 ans après le massacre de Vassieux-en-Vercors

Le 21 juillet 1944, à Vassieux-en-Vercors, 73 habitants et 101 maquisards tués par les soldats allemands arrivés par les airs. 75 ans après, le village commémorait ce massacre avec beaucoup d'émotion en présence de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la Ministre des Armées.

Dans la nécropole, toutes les tombes ont été fleuries
Dans la nécropole, toutes les tombes ont été fleuries © Radio France - François Breton

Vassieux-en-Vercors, France

Il y a 75 ans, les premiers planeurs allemands atterrissaient dans le Vercors pour combattre le maquis. Les soldats allemands tuèrent 639 résistants et 201 civils dans tout le massif. À Vassieux-en-Vercors, 73 habitants et 101 maquisards furent tués. La commune commémorait se massacre ce dimanche, en présence de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la Ministre des Armées.

La cérémonie a débuté en milieu de matinée face au martyrologe, où sont gravés les noms des 73 victimes. Tour à tour, des enfants du village prennent la parole. Ils lisent les témoignages de rescapés du massacre. 

Pendant les lectures, des fleurs sont déposées au pied du monument - Radio France
Pendant les lectures, des fleurs sont déposées au pied du monument © Radio France - François Breton

"Nous nous apprêtions à sortir quand les Allemands ont surgi dans la ferme. Sous la menace de leurs mitraillettes, ils nous firent tous sortir. Puis, pointant leurs armes dans le dos des hommes, leurs firent lever les bras pour les fusiller quelques mètres plus loin", écrit par exemple cette rescapée du massacre.

Entre chaque lecture, les noms des victimes sont citées à voix haute, toujours par les enfants. "Blanc Firmin, Blanc Josephine, Blanc André, Blanc Suzanne, Blanc Jacqueline". La victime la plus jeune avait un an et demi.

Impliquer les enfants dans la commémoration

Dans son discours, Thomas Ottenheimer, le maire de Vassieux-en-Vercors a remercié les jeunes pour leur implication. Avant de leur rappeler qu'il fallait accepter la diversité pour éviter un nouveau drame. "Quelques soient nos origines, quelques soient nos couleurs de peaux, quelques soient nos religions, quelques soient nos opinions, nous devons vivre ensemble [...]. Nous comptons sur vous."

Thomas Ottenheimer, maire de Vassieux-en-Vercors - Radio France
Thomas Ottenheimer, maire de Vassieux-en-Vercors © Radio France - François Breton

Après le martyrologe, la cérémonie s'est poursuivie dans la nécropole où sont enterrés 187 maquisards et civils. Geneviève Darrieussecq, la secrétaire d'État, a rendu hommage aux "héros du Vercors" et au maquis, "théâtre d'une épopée, à la fois glorieuse et tragique".

La secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées Geneviève Darrieussecq à la nécropole de Vassieux-en-Vercors - Radio France
La secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées Geneviève Darrieussecq à la nécropole de Vassieux-en-Vercors © Radio France - François Breton

Les tombes ont toute été fleuries par des enfants et petits-enfants des Pionniers du Vercors.

Les tombes fleuries par les familles des pionniers du Vercors - Radio France
Les tombes fleuries par les familles des pionniers du Vercors © Radio France - François Breton
Choix de la station

France Bleu