Société

Une commune mayennaise lance un appel aux dons pour restaurer son église

Par Fabien Burgaud, France Bleu Mayenne samedi 17 décembre 2016 à 17:42

A Ménil, le plafond de l'église du XIe siècle à souffert au fil des années.
A Ménil, le plafond de l'église du XIe siècle à souffert au fil des années. © Radio France - Fabien Burgaud

Le village de Ménil, 1 000 habitants, près de Château-Gontier, lance un appel aux dons pour restaurer son église du XIe siècle, mal en point. La mairie espère récolter 12 000 euros sur les 100 000 euros que coûteront le chantier.

Murs lézardés, plâtre qui se décolle et la charpente qui commence à se découvrir ... l'église Saint-Georges de Ménil, construite au XIe siècle a perdu de sa splendeur. Et a grand besoin d'une rénovation pour au moins assurer la sécurité. Une vraie urgence car il y a encore une messe par mois dans ce village de 1 000 habitants. Devant l'étendue de la surface et des dégâts, Alain Mahier, maître d'oeuvre à Ménil, semble inquiet. "C'est énorme. Il y a beaucoup à faire. Même 100 000 euros, ça ne suffira pas pour tout refaire, mais c'est déjà un début. Dans la charpente, on voit déjà des pièces pourries... D'ici deux ans, ça va continuer à dépérir donc il y a un danger immédiat", explique-t-il.

Au-dessus de la tête des visiteurs, des murs lézardés. La rénovation devient urgente.  - Radio France
Au-dessus de la tête des visiteurs, des murs lézardés. La rénovation devient urgente. © Radio France - Fabien Burgaud

L'appel au don, la mairie y a pensé après de récents exemples à Reims ou Lille. Surtout, la commune du sud-Mayenne a vu sa dotation globale de fonctionnement baisser de 30% entre 2012 et 2016. Résultat, malgré les subventions, il manque 12 000 euros sur les 100 000 euros du chantier total. Emmanuel Pichard, un écrivain passionné d'histoire locale a déjà donné 40 euros. C'est l'un des premiers donateurs. "L'église Saint-Georges, ça représente beaucoup de choses pour la commune. Et surtout ça fait référence à nos racines catholiques. Quand on pense aux baptêmes, mariages, sépultures... c'est quand même un lieu de rassemblement", raconte-t-il.

L'état des murs inquiète la mairie mais aussi les fidèles qui se rendent à la messe une fois par mois.  - Radio France
L'état des murs inquiète la mairie mais aussi les fidèles qui se rendent à la messe une fois par mois. © Radio France - Fabien Burgaud

Le financement s'adresse aussi bien aux entreprises locales qu'aux habitants. Avec à la clé, pour chaque don, un abattement fiscal d'environ 60%. Raison de plus pour mettre la main à la poche pour Jean-Philippe Joussemet, l'adjoint aux finances. "Ça va permettre aux citoyens de devenir acteurs de leur vie locale, et non plus seulement habitants. Ils peuvent participer à la survie culturelle de la commune, il faut qu'ils s'en rendent compte. C'est important pour Ménil mais aussi pour toutes les communes françaises".

Le bac de la commune fait aussi partie du projet de mécenat. Il faudrait environ 4000 euros pour le rénover.  - Radio France
Le bac de la commune fait aussi partie du projet de mécenat. Il faudrait environ 4000 euros pour le rénover. © Radio France - Fabien Burgaud

En plus de l'église, le bac de la commune est aussi à rénover à cause de problèmes d'étanchéité. C'est l'un des derniers bacs à traction manuelle pour traverser la Mayenne. L'attraction est très prisée en été par les touristes. Au final, la commune espère récolter 15 000 euros pour ces deux projets de remise à neuf. Vous pouvez envoyer un chèque à la mairie de Ménil, avec le libellé "Trésor Public". La mairie réfléchit à ouvrir une cagnotte sur Internet pour optimiser ses revenus.