Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Une construction surprenante dérange au Cap d'Agde

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un bâtiment de 11 mètres de hauteur est en construction au Cap d'Agde (Hérault) à seulement 20 mètres de la mer. Les riverains dénoncent ce projet. Des logements luxueux avec deux piscines privées remplacent l'ancienne villa du Môle, une bâtisse des années 40-50 d'un autre charme.

La construction vue de la plage (Cap d'Agde)
La construction vue de la plage (Cap d'Agde) © Radio France - Stéfane Pocher

Depuis plusieurs mois une villa luxueuse est en cours de construction au Cap d'Agde. Ce projet bien avancé, à seulement 20 ou 30 mètres de la mer (plagette des falaises), dans l’un des plus anciens quartiers du Cap est très critiqués par les riverains. L’emplacement de cette villa, offrant une vue magnifique sur 360 degrés en bord de mer, fait rêver les promeneurs, mais laisse perplexe. 

Son propriétaire est un industriel suisse, installée en Belgique. Christian De Wolf a racheté l'hôtel du Môle, ancienne bâtisse des années 40-50. Mais en février 2018, cette villa qui ne manquait pas de charme a été détruite, entièrement rasée. En lieu et place, un immeuble de trois étages d’une superficie de 699 mètres carrés est en construction.  

L'homme n'aurait pas l'intention d'y résider. Un simple investissement pour lui. Il a l'intention de louer ou revendre ces trois logements luxueux. Le projet prévoit de créer deux piscines de 36 et 14 mètres carrés.

Trois logements luxueux, avec piscines

La construction de 11 mètres de hauteur laisse perplexe. Les riverains dénoncent ce projet. Les vacanciers s’interrogent tous à chaque passage. "Le propriétaire a-t-il eu un passe-droit ?" s'interrogent de nombreux riverains.

La loi Littoral permet cela car il y avait déjà une bâtisse dit Gilles D'Ettore le maire d'Agde

Ceux qui ont connu l’ancienne bâtisse assurent tous sans exception que cette nouvelle construction est démesurée. Après vérification, l'ancienne villa était 100 mètres carrés plus petite.

Comment un tel projet a-t-il pu être validé ? 

Pour la mairie d'Agde, tout est en règle. Le dossier, approuvé en conseil municipal, est conforme à la législation de l'urbanisme, d’après Sébastien Frey, le premier adjoint. La loi a été appliquée.

"Je comprends la position des riverains, mais personne n'a déposé de recours quand ils pouvaient encore le faire. Ils avaient deux mois pour se manifester, dès l'affichage du permis de construire. Cela n'a pas été le cas. C'est fâcheux."

Le permis de construire, déposé en septembre 2016 est toujours consultable en mairie au service de l'urbanisme. L'architecte des Bâtiments de France a émis un avis favorable,tout comme La Direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault.

Fabrice est dépité. Il a acheté son appartement dans le bâtiment juste en face.

Quatorze entreprises sont mobilisées. Devant le chantier, le permis de construire a disparu. Un panneau indique cependant le maître d’ouvrage, "Poseidon Luxury Seafront Real Estate". Une toute jeune société créée en 2017 dont le siège est à Béziers (Immatriculée au RCS le 21-06-2017 / Enregistrée à l'INSEE le 08-06-2017).

Pour certains riverains et promeneurs, cette construction est d’autant plus surprenante, que la préfecture de l’Hérault invite le public à se prononcer sur l'avenir du littoral. Une  consultation sur internet...  Chaque Héraultais peut ainsi donner son avis sur l'aménagements des 90 kilomètres de cotes. L'État souhaite affiner sa politique de gestion du littoral afin d'élaborer les futures règles de gestion et de préservation des plages héraultaises.

Vue du ciel de la villa détruite  (goofle Maps)
Vue du ciel de la villa détruite (goofle Maps) - .
L’hôtel historique du Môle avant sa démolition, sur un tableau exposé dans un restaurant à proximité (Cap d'Agde)
L’hôtel historique du Môle avant sa démolition, sur un tableau exposé dans un restaurant à proximité (Cap d'Agde) - .
La villa occupe quasiment tout l'espace au sol (cap d'Agde) / projet fini affiché sur un panneau à l'entrée du chantier
La villa occupe quasiment tout l'espace au sol (cap d'Agde) / projet fini affiché sur un panneau à l'entrée du chantier © Radio France - Stéfane Pocher
L'ancienne villa n’apparaît pas au cadastre (sur la parcelle 52)
L'ancienne villa n’apparaît pas au cadastre (sur la parcelle 52) © Radio France - Stéfane Pocher
Le maître d’ouvrage devra prendre en compte le risque naturel fort
Le maître d’ouvrage devra prendre en compte le risque naturel fort © Radio France - Stéfane Pocher
La villa avant sa destruction
La villa avant sa destruction © Radio France - Stéfane Pocher
Le projet fini
Le projet fini © Radio France - Stéfane Pocher
Choix de la station

À venir dansDanssecondess