Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une course de 240 km en six jours, le pari réussi d'une famille de Pessac

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Les vacances sont sportives pour la famille Marie ! Aurélie et Maxime, les parents coachs sportifs, et leurs trois jeunes enfants, ont parcouru 240 km, des Landes à leur domicile de Pessac. Leur pari -réussi- : montrer que l'on peut faire du sport en famille et vivre une véritable aventure.

La famille Marie au départ de Tarnos.
La famille Marie au départ de Tarnos. - Famille Marie

L'idée a germé dans la tête de Maxime, le père. "Je voulais faire une course un peu surnaturelle, un peu dingue : cinq marathons en cinq jours. Je m'imaginais partir tout seul avec Aurélie et les enfants qui me suivent en camping-car." Mais pour Aurélie, la mère de famille, pas question de camping-car : la course devait se faire en famille, avec une arrivée à la maison ! "Notre métier, c'est d'amener les gens à faire du sport" explique Maxime. "On est coachs sportifs (...) on peut partager ces moments sportifs avec ses enfants et faire des aventures fabuleuses avec eux. On voulait montrer ça."

Les montées sont grandes et quand on descend c'est tout petit ! - Ayden, l'aîné, huit ans

Le papa Maxime en courant, la maman Aurélie avec son triporteur et les trois enfants à vélo : la petite famille a parcouru plus de 240 kilomètres en six jours, de Tarnos, dans les Landes, à leur domicile de Pessac, où ils sont revenus ce dimanche. Fourbus mais fiers. "C'est fou ce qu'ils ont fait" s'émerveille Maxime en parlant de ses enfants, Aloïs, quatre ans, Anton, six ans, et Ayden, huit ans. "Ils sont héroïques.

"On peut partager ces moments sportifs avec ses enfants" : Maxime, le papa

Cette "course du littoral" n'a pas été une simple promenade de santé : les jambes ont parfois eu du mal à suivre dans les côtes. "Les montées sont grandes et quand on descend, c'est tout petit !" regrette Ayden. Dans son triporteur, Aurélie avait amené des denrées faites maison, pour limiter les déchets de repas achetés sur la route. Elle était un peu trop chargée, reconnaît-elle dans un éclat de rire. "J'ai aussi emmené des choses qui n'ont pas servi, comme la tente, qui pesait très lourd ! Mais on a eu la chance d'avoir des gens qui nous ont hébergés."

La famille Marie raconte son aventure - Reportage

Le meilleur souvenir des enfants, un passage en mairie de La Teste-de-Buch, où ils ont reçu des cadeaux. Maxime, lui, a encore des étoiles dans les yeux en évoquant les paysages...même s'il a parfois eu très chaud, avec notamment "dix-huit kilomètres sans ombre, sans un seul arbre !" La famille avait un mot d'ordre : rien n'est impossible. Pari gagné ! 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess