Société

Une cyberattaque de grande ampleur tous les 15 jours en France

Par Violaine Ill, France Bleu Azur et France Bleu mercredi 5 octobre 2016 à 17:17

pirate informatique (photo d'illustration
pirate informatique (photo d'illustration © Getty -

En France, une cyberattaque de grande ampleur se produit tous les 15 jours, selon le président de l'ANSSI Guillaume Poupard, qui a ouvert ce mercredi à Monaco les assises de la sécurité et des systèmes d'information. La manifestation rassemble 2 600 professionnels pendant trois jours.

La constat est alarmant. Selon Guillaume Poupard, le directeur général de l'ANSSI, l'autorité nationale en matière de sécurité et de défense des systèmes d'information, les cyberattaques sont non seulement de plus en plus fréquentes, mais elles sont aussi menées par des groupes de plus en plus organisés.

Elles sont aussi de plus en plus violentes et capables de mettre à plat des grands acteurs publics ou privés.

L'Agence nationale de sécurité des systèmes informatiques (ANSSI) regroupe plus de 600 collaborateurs. Son directeur général Guillaume Poupard assure que l'agence traite une attaque informatique extrêmement grave tous les 15 jours sur un gros acteur public ou privé "qui se fait voler de l'information ou dont les systèmes les plus sensibles sont piratés par des groupes très organisés".

"Il ne s'agit pas d'un simple mot de passe volé... Pensez à l'attaque contre TV5 Monde : la chaîne a failli disparaître. (...) Une attaque majeure tous les 15 jours : c'est énorme et cela ne va pas s'arrêter."

L'affaire TV5 Monde est l'une des seules affaires que l'ANNSI a médiatisé.

Guillaume Poupard directeur général de l'ANSSE - Radio France
Guillaume Poupard directeur général de l'ANSSE © Radio France - France Bleu azur

Attention aux mots de passe

Pour se protéger, il faut faire attention à ses mots de passe, précise Guillaume Poupard : "Il ne faut ne pas utiliser le même mot de passe pour acheter ses chaussures sur internet et pour son compte de messagerie."

Le numérique va entrer de plus en plus dans nos vies. Nous serons de plus en plus des citoyens numériques et cela nous fragilise, insiste t-il :

"Il faut se méfier constamment, même de tout ce qui est brillant et joliment présenté."

Il faut également maîtriser les informations personnelles que l'on accepte ou pas de partager...Il faudra s'adapter : "quand on applique des règles élémentaires, on peut éviter 90% de la menace actuelle".

"Il faut développer cette conscience des risques numériques, en même temps que l'on va bénéficier de tout ce que cela va apporter."

Le ministère de l'Intérieur va prochainement lancer avec l'ANSSI une campagne de sensibilisation du grand public. De plus se tient en ce moment le mois européen de la cybersécurité piloté par l'Agence européenne de la sécurité Informatique, qui propose de nombreuses initiatives de sensibilisation auprès du grand public et des entreprises.

Partager sur :