Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendies dans le Var : une deuxième colonne de pompiers mosellans en renfort

vendredi 28 juillet 2017 à 10:52 Par Vianney Smiarowski, France Bleu Lorraine Nord

Une deuxième équipe de pompiers de Moselle est partie ce jeudi de Moselle, en direction de La Londe-les-Maures dans le Var, frappé par des incendies de forêt. Ils partent pour une mission de six jours et prennent la relève de la première colonne partie dimanche dernier.

La deuxième colonne de pompiers mosellans est partie ce jeudi en renfort pour lutter contre les feux de forêt dans le Var
La deuxième colonne de pompiers mosellans est partie ce jeudi en renfort pour lutter contre les feux de forêt dans le Var © Radio France - Vianney Smiarowski

Moselle, France

Une trentaine de pompiers sont partis du SDIS de Moselle ce jeudi matin, en renfort dans le Var pour lutter contre les feux de forêt. La colonne est également composée de pompiers de Meurthe-et-Moselle et des Vosges. Au total, c’est une équipe d’une soixantaine d’hommes qui prend la relève cette semaine.

"On est contents de repartir pour prendre la relève de nos collègues qui ont eu beaucoup de boulot" explique Florent, un des pompiers. Cela fait une semaine que la première équipe de pompiers du département prête main-forte à leurs collègues du Var. Impatients, mais pas "confiants, parce qu’on ne sait jamais ce qui nous attend sur place. Le terrain est différent, on verra bien ce qui va se passer" rajoute Pierre, un autre pompier qui part en mission dans le Sud pour la première fois.

Des feux extrêmement virulents, extrêmement dynamiques" - le capitaine Rémi Sevin

Même si les pompiers mosellans n'ont pas l'habitude de ces missions "feu de forêt", tout est sous contrôle assure Eric Voineau

En tant qu’ancien pompier volontaire dans le Var, le capitaine Rémi Sevin a bien une idée de ce qui les attend sur place :

La difficulté vient du fait que nous, en tant que pompiers de la Moselle, nous ne sommes pas habitués à ce genre d’incendie. C’est des feux extrêmement virulents, extrêmement dynamiques. Nous, au quotidien, on est habitué à des feux statiques sur de l’urbain, quelques missions sur des récoltes sur pieds, feux de friches, etc, mais ce n’est en rien comparable à ce que vivent nos collègues du Sud."

Une des premières précautions face au danger c'est de partir en bus, les véhicules incendie de Moselle sont déjà sur place. "C’est pour éviter deux choses : la fatigue des personnels, parce que le trajet est long. Et la deuxième c’est d’éviter d’user le matériel roulant. Nos camions feu de forêt qui sont utilisés pour lutter contre les incendies dans le Sud ne sont pas fait pour faire de grandes distances" explique le capitaine Eric Voineau, adjoint au chef de colonne.

On va rester humble, on n'aura jamais vraiment l’habitude, on ne sera jamais les spécialistes par contre on sera compétent"

"Ça sera très varié. Les collègues qui étaient sur place ont participé à l’extinction du feu, assuré la protection des personnes, des maisons menacées par les flammes. Ils ont également assuré les évacuations. On fait nos formations dans le Sud, donc on acquiert la connaissance chez les spécialistes. Après, beaucoup de personnes qui prennent le départ n’en sont pas à leur premier essai, on y va quand même assez régulièrement (dans le sud). On va rester humble, on n'aura jamais vraiment l’habitude, on ne sera jamais les spécialistes. Par contre, on sera compétent parce que les personnels ont l’habitude de manier les matériels. De toute façon, on sera directement en relation avec les personnels du Sud qui nous aideront à nous retrouver sur les chemins un peu escarpés du sud" dit le capitaine Voineau.

La mission des pompiers mosellans doit durer au moins six jours dans le Var, mais ils peuvent aussi être mis à disposition dans les autres départements du Sud s'il y a des besoins.