Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une dictée comme au temps des poilus à Alès

samedi 10 novembre 2018 à 23:05 Par Julie Munch, France Bleu Gard Lozère

Une trentaine de personnes se sont replongées dans l'ambiance d'une école du début du XXe siècle à Rochebelle près d'Alès (Gard) samedi 10 novembre à l'occasion du centenaire de la première guerre mondiale.

En costume de maître de l'époque, Henry Mouysset, un ancien instituteur maintenant historien, a dicté un texte intitulé "La pensée du soldat".
En costume de maître de l'époque, Henry Mouysset, un ancien instituteur maintenant historien, a dicté un texte intitulé "La pensée du soldat". © Radio France - Julie Munch

Rochebelle, Alès, France

Munis de plumes et d'encriers, une trentaine de courageux ont fait un bon de 100 ans en arrière en participant à une dictée comme cela ce faisait au temps des poilus ce samedi 10 novembre à Rochebelle près d'Alès. L'historien et ancien instituteur Henry Mouysset leur a dicté un texte intitulé "La pensée du soldat", écrit par un auteur anonyme. Avec des questionnaires, cette dictée a permis aux participants de valider le certificat d'étude, que passaient les élèves de primaire à l'époque. 

Les écoliers ont été replongés dans l'ambiance d'une école du début du XXème siècle avec des stylos plumes et des encriers.

Manon, une fillette de 11 ans est eu la deuxième place 

À la clef, il y avait aussi de belles récompenses comme une coupe en souvenir et des bons d'achats pour acheter des livres pour les trois premiers. Sophie Bigot n'a fait aucune faute et est donc arrivée première. La deuxième du classement est Manon Vices Orecchioni, une fillette de seulement 11 ans. Et enfin c'est Jean-Marie Amen qui a gagné la troisième place. Le prix d'honneur a été remis à un  homme de 95 ans, Joaquin Velasco. 

Pour Martine Allan, une participante, c'était une expérience enrichissante mais éprouvante !