Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Une dizaine d'irréductibles "gilets jaunes" présents sur le rond-point de Pringy

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les gilets jaunes étaient de nouveau appelés à être dans la rue ce samedi, partout en France. L'occasion pour les irréductibles de retourner sur les rond-points. Ce fut le cas à Pringy, près d'Annecy, l'un des lieux historiques de la contestation en Haute-Savoie.

Des gilets jaunes sur le rond-point de Pringy ce 12 septembre
Des gilets jaunes sur le rond-point de Pringy ce 12 septembre © Radio France - Luc Chemla

Près de deux ans après le début du mouvement, les gilets jaunes veulent prouver qu'ils sont toujours là et ne lâcheront rien. C'est pour cela qu'un appel aux rassemblements avait été lancé partout en France pour ce samedi. 

Les revendications n'ont pas évolué, la colère si

Environ 2.500 personnes ont répondu à l'appel à Paris, 500 à Lyon, 400 à Bordeaux, 300 à Marseille ou encore Grenoble. En Haute-Savoie, le rendez-vous était donné sur le rond-point de Pringy, près d'Annecy, lieu historique pour les gilets jaunes dans le département. Une dizaine "irréductibles" est venue. Malgré le faible nombre de personnes, ils l'assurent "le mouvement ne s'est pas essoufflé, bien au contraire". 

Epouvantail à l'effigie d'Emmanuel Macron
Epouvantail à l'effigie d'Emmanuel Macron © Radio France - Luc Chemla

Les revendications sont les mêmes qu'en 2018, même si la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement "en a rajouté à la colère. _Nous avons un gouvernement qui a montré son incompétence_. Il est également toujours aussi obtus, rien n'a changé en deux ans". 

"Bougez-vous, rejoignez-nous !"

Certains sont quant à eux nostalgiques de la forte mobilisation et de l'atmosphère du début du mouvement. Emue, Béatrice, 53 ans, se remémore les bons souvenirs en marchant sur le rond-point. "Là on faisait le barbecue, là on jouait à la pétanque. On était au moins 200 ! Bougez-vous, rejoignez nous. On est une fratrie, on ne lâchera pas tant que nous n'avons pas obtenu gain de cause."

Des gilets jaunes au rond point de Pringy ce 12 septembre
Des gilets jaunes au rond point de Pringy ce 12 septembre © Radio France - Luc Chemla

C'est pour cela qu'ils le promettent, d'autres actions auront lieux

Distribution de tracts par un gilet jaune au niveau du rond-point de Pringy
Distribution de tracts par un gilet jaune au niveau du rond-point de Pringy © Radio France - Luc Chemla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess