Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une écharpe, en breton, pour les supporters du FC Nantes !

dimanche 11 février 2018 à 6:03 Par Pauline Kerscaven, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Loire Océan

Comme le club ne propose pas d'écharpe en breton, Arno Mahé a décidé de créer la sienne. Cinquante exemplaires ont déjà été vendus et d'autres sont en cours de fabrication.

D'un côté l'écharpe est jaune et verte, de l'autre "gwen ha du".
D'un côté l'écharpe est jaune et verte, de l'autre "gwen ha du". - Naoned e Breizh

Nantes, France

"Er gêr pe war an hent, betek an trec'h bepred !" Comprenez, "à domicile ou sur la route, jusqu'à la  victoire finale". C'est la formule inscrite sur des écharpes destinées aux supporters du FC Nantes. Comme le club n'en proposait pas, Arno Mahé les a imaginées. 

"Il y avait une demande de la part des supporters", explique le fan des Canaris. Car on chante en breton à La Beaujoire ? "Oui, nous ne sommes pas nombreux mais les bretonnants chantent en breton dans le stade !"

Cinquante écharpes ont déjà été vendues aux supporters. - Aucun(e)
Cinquante écharpes ont déjà été vendues aux supporters. - Naoned e Breizh

Les écharpes sont commercialisées sur le site Naoned e Breizh. Cinquante avaient été fabriquées et elles ont été prises d'assaut. "Dans trois semaines, nous en proposerons d'autres", affirme Arno Mahé. 

L'argent reversé aux militants de la Bretagne réunifiée

Le site propose aussi des tee-shirts et des pulls avec un simple mot inscrit : "Naoned". 

Naoned e Breizh n'est pas une entreprise et Arno Mahé n'est pas un professionnel du textile. L'argent récolté est reversé à l'association 44 = BZH, qui milite pour une Bretagne unifiée. "C'est une nouvelle manière de manifester. Avec ce genre d'objets, nos idées sont bien véhiculées." 

Selaouit ouzh ar reportaj e brezhoneg diwar-benn skerboù skipailh mell-droad Naoned.