Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une école fermée pour cause de Covid en Charente

-
Par , France Bleu La Rochelle

L’école primaire de Bellevigne ne peut plus accueillir d’élèves jusqu’à jeudi. Un membre du personnel est malade du Covid et plusieurs autres sont cas contact. Il n'y a plus assez d'adultes pour encadrer les enfants.

Une école primaire fermée pour cause de Covid parmi les adultes en Charente (photo d'illustration)
Une école primaire fermée pour cause de Covid parmi les adultes en Charente (photo d'illustration) © Radio France - Christine Wurtz

Il n'y a plus suffisamment de personnel pour la faire fonctionner : l'école primaire de Bellevigne, entre Barbezieux-Saint-Hilaire et Châteauneuf-sur-Charente, est fermée jusqu'à jeudi. En cause : un cas de Covid parmi les adultes, qui a entraîné plusieurs "cas contact à risque" au sein du personnel. Résultat : l'école manque de personnel enseignant et éducatif pour encadrer les enfants.

Les quatre classes de l’école primaire de Bellevigne (sur le territoire de l'ancienne commune de Malaville), ne pourront donc plus accueillir d’élèves jusqu’au jeudi 27 mai inclus.

La préfecture de la Charente, la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale et l'Agence Régionale de Santé indiquent qu’un accueil minimal sera quand même maintenu pour les enfants de parents prioritaires, avec le concours de la mairie. Les autres parents doivent s'organiser pour garder leurs enfants, notamment avec le télétravail. Les autorités précisent qu'en cas d’impossibilité de travailler à distance, "les parents qui n’ont pas d’autres choix que de s’arrêter de travailler pour garder leurs enfants en raison de cette fermeture pourront bénéficier des dispositions dérogatoires d’indemnisation en vigueur".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess