Société

Une élue communiste du 20ème arrondissement refuse de rendre son logement social

Par Martine Bréson, France Bleu Paris mardi 1 juillet 2014 à 11:55

Raphaëlle Primet estime que, dans son cas, il n’y a pas eu de passe droit. Agée d’une cinquantaine d’années, elle indique avoir attendu 8 ans pour obtenir son logement de 65m2. Avec un mari au chômage, cette femme, élue en mars dernier conseillère de Paris, qui est aussi permanente du parti communiste, affirme que son train de vie n’a pas changé. Pas question donc de déménager.

Raphaëlle Primet vit dans une HLM du parc social de la ville de Paris, dans le XXème arrondissement, rue des Rigoles. Depuis plusieurs semaines la polémique enfle autour des élus qui habitent indument des logements sociaux. La maire de Paris, Anne Hidalgo, avait promis, pendant la campagne, qu’il n’y aurait pas d’élus dans les logements sociaux. Elle entend respecter cette promesse

Mais Raphaëlle Primet ne se sent pas concernée .

S hlm elu logement

Elle a ouvert ses comptes et son appartement. Son mari est au chômage, elle a deux filles et 2.300 euros de revenus par mois. Elle ne devrait même pas payer de surloyer cette année. Elle habite son logement depuis 15 ans. Elle pense avoir droit à son logement social. Elle va soumettre son cas à une commission de déontologie et elle espère bien obtenir gain de cause.

E logement HLM Elu