Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Une enseignante en grève perpétuelle pour défendre la planète

lundi 25 février 2019 à 8:01 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin et France Bleu

Lucie Auvray, enseignante à Granville (Manche) se met en grève dès ce lundi 25 février 2019 pour dire qu'il y a urgence à agir pour la planète

"Je vais essayer de faire ma part pour faire réagir les gens" Lucie Auvray
"Je vais essayer de faire ma part pour faire réagir les gens" Lucie Auvray © Radio France - Jacqueline FARDEL

Granville, France

Lucie Auvray, enseignante en CM1 CM2 de l'école Docteur Lanos de Granville a décidé de suivre l'appel des enseignants pour la planète. L'appel à la grève est lancé pour le 15 mars...mais la jeune femme de 36 ans, habitante d'Hudimesnil a choisi d'aller plus loin et de ne plus faire cours jusqu'aux vacances d'été. 

Elle a prévenu ses collègues et l'académie, et sera remplacée  L'appel des enseignants fait écho au mouvement de la jeune suédoise Greta Thunberg. A  15 ans, elle fait la grève de l’école et dit que rien ne sert d’étudier si la planète agonise 

Limiter la casse

Pour Lucie Auvray, les enseignants ont une responsabilité majeure et elle  ne se sent plus du tout en phase avec son métier. Plus question pour elle de donner l'impression que la situation est sous contrôle 

Je ne suis pas sure que tout le monde soit conscient du niveau de destruction de notre planète qui est maintenant catastrophique. 

Par son mouvement Lucie Auvray espère interpeller, alerter, pour limiter la casse. Elle veut notamment faire réagir les élus locaux.

Lucie Auvray compte l'an prochain se mettre en disponibilité pour aider son conjoint sur leur ferme bio à Hudimesnil et avancer sur la production...sans pétrole. Elle souhaite aussi proposer des ateliers au public pour changer de mode de consommation et des cafés citoyens pour informer sur les problèmes environnementaux