Société

Une enseigne Monoprix qui vend des cigarettes... inhabituel, mais pas illégal

Par Adeline Tavet, France Bleu Bourgogne mercredi 3 août 2016 à 19:43

Des cigarettes en libre-service  dans un supermarché
Des cigarettes en libre-service dans un supermarché © Maxppp - Dann Cordier

À Épinal, dans les Vosges, une enseigne Monop'Station installée dans la gare vend... des cigarettes. Un produit complètement inhabituel dans un tel magasin, mais dont la vente est pourtant légale. Voici les conditions à remplir pour ouvrir un bureau de tabac en France.

Le débit de tabac est un monopole de l'État français, contrôlé par les douanes. Un particulier qui veut ainsi ouvrir un bureau de tabac doit au préalable leur demander une autorisation. Les douanes, avant de délivrer le sésame, doivent consulter les représentants des buralistes dans le département concerné : il ne faut pas que le nouveau point de vente vienne déséquilibrer le réseau déjà existant.

L’administration peut prendre elle-même l’initiative d’ouvrir un bureau de tabac : les choses se font alors en deux temps. Elle doit d’abord publier un avis de transfert. Comme son nom l’indique, cet avis propose aux buralistes d’un département de déménager leur activité dans ce même département.

Si personne ne se porte volontaire, les douanes lancent alors un appel d’offres, et la proposition la plus solide remporte le droit d’ouvrir un nouveau bureau de tabac. La seule exception concerne les communes de moins de 3.500 habitants : les deux procédures peuvent avoir lieu simultanément.

Dans le cas du magasin Monop'Station en gare d’Épinal, il s’agit bien d’une procédure de transfert. La chaîne Monoprix confirme qu’elle a obtenu un nouvel agrément après la fermeture du buraliste précédent. Ce n’est d’ailleurs pas une première : depuis 2012, déjà cinq magasins Monop’Station vendent des cigarettes en France. Le premier d'entre eux à ouvert à Meaux. Et il n'avait pas fait autant de bruit que celui d'Épinal...

Partager sur :