Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une épicerie sociale ouvre dans le quartier Libération, au Mans

-
Par , France Bleu Maine

Une troisième épicerie sociale a ouvert ses portes au Mans. Installée dans le quartier Libération, elle propose des produits alimentaires à petits prix pour les personnes à faibles ressources. Un salon y est également installé pour que les habitants, parfois isolés, se retrouvent et s'entraident.

Pour l'instant, trois bénévoles se relayent pour tenir le commerce.
Pour l'instant, trois bénévoles se relayent pour tenir le commerce. © Radio France - Bertrand Hochet

Le Mans, France

Un sachet de pâtes pour 20 centimes. Ou un kilo de riz pour 40 centimes. Ici, les prix ne dépassent pas les deux euros, y compris pour les produits frais ou congelés. L'épicerie sociale qui a ouvert ses portes au 7, boulevard Curie, dans le quartier Libération du Mans se fournit pour l'instant exclusivement à la Banque Alimentaire. Ses clients sont des habitants du quartier "en difficulté économique", explique pudiquement Marie-Rose Ekotto, sa fondatrice. Cette bénévole sarthoise constate un éventail très large de bénéficiaires : "toutes les personnes qui touchent les minima sociaux, des demandeurs d'emploi, des travailleurs intérimaires et même des salariés". Ces derniers sont de plus en plus nombreux : "Lorsqu'on gagne 1.500€ par mois, une fois que l'on a réglé toutes les factures, il ne reste plus grand chose", rappelle Marie-Rose Ekotto.    

Pour bénéficier des prix préférentiels de l'épicerie, "il faut être envoyé par une assistante sociale", précise-t-elle. Avec les deux autres bénévoles du commerce, Marie-Rose Ekotto finalise actuellement un partenariat avec le centre d'action communal (CCAS) du Mans pour que les personnes pouvant avoir droit à cette aide alimentaire soient correctement aiguillées. 

Un besoin réel, dans tout l'Ouest du Mans

Cette nouvelle épicerie sociale répond, en tous cas, à un besoin, explique Marie-Rose Ekotto. "Avant son implantation, j'ai réalisé une étude de marché". Les conclusions étaient sans appel : "le besoin est réel, dans tout l'Ouest du Mans", alors que ce type de structure existe déjà aux Sablons et dans les quartiers Sud. Dans ses locaux, la nouvelle l'épicerie dispose d'un salon : "j'y tiens beaucoup", insiste Marie-Rose Ekotto. "C'est un lieu d'échange et de rencontre, un endroit ou l'on peut faire connaissance en prenant un café. C'est un moyen de rompre l'isolement".   

De plus en plus de retraités pauvres 

L'autre phénomène marquant, dans le quartier Libération du Mans est la part de plus en plus importante de "retraités pauvres". Ces personnes âgées n'ont pas le réflexe de se tourner vers les assistantes sociales. "Elles m'apportent leur notification de retraite, certains aussi, leur avis d'imposition. Je peux constater qu'effectivement, ils n'ont pas grand chose. Alors, je les accepte sur la base de ces documents", explique Marie-Rose Ekotto. 

Épicerie sociale : 7, boulevard Curie (quartier Libération, au Mans) - Le mardi, de 9h30 à 16h30; le mercredi, de 9h30 à 12h et le jeudi, de 11h à 16h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu