Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une épicerie sociale et solidaire ouvre à Orange, un projet pour les étudiants à Avignon

mercredi 10 janvier 2018 à 6:09 Par Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse

Un couple de Cavaillonnais ouvre une épicerie sociale et solidaire à Orange. Depuis un mois, les habitants du Haut-Vaucluse dans le besoin, peuvent faire leurs courses à petits prix.

Une épicerie sociale et solidaire ouvre à Orange
Une épicerie sociale et solidaire ouvre à Orange © Radio France - Aurélie Lagain

Rue Saint-Jean, Orange, France

Des légumes, des produits frais ou surgelés, des boissons, des douceurs et même... des vêtements ! Depuis un mois, le couple Matz a ouvert à Orange, rue Saint-Jean, une épicerie sociale et solidaire, dans une ancienne salle de danse. 

Plusieurs municipalités ont refusé leur projet, en Vaucluse, dans le nord Bouches-du-Rhône, mais ils ont trouvé finalement une opportunité, en louant le local à un privé à Orange.

Grâce à l'aide de plusieurs structures, dont la banque alimentaire, Thierry et Corinne Matz peuvent proposer leurs produits beaucoup moins cher que dans les épiceries conventionnelles et les grandes surfaces.

Ils proposent aussi le café, et bientôt des ateliers tricots et des cours d'anglais.

Bientôt une épicerie sociale et solidaire à la fac à Avignon

A Avignon, InterAsso a réalisé une consultation sur les conditions de vie des étudiants. Il en ressort que les deux tiers des "répondants" sautent certains repas ou mangent des repas réduits. 

"Des pâtes, des pâtes, des pâtes" - Mélissande n'a pas les moyens de se faire des vrais repas

Mélissande, Manon, Mathis et Antoine à la fac d'Avignon - Radio France
Mélissande, Manon, Mathis et Antoine à la fac d'Avignon © Radio France - Aurélie Lagain

Comme Mélissande qui mange "des pâtes, des pâtes, des pâtes". La viande ? Trop cher ! Elle n'est pas végétarienne par choix dit-elle, mais par nécessité.

Le restaurant universitaire ? 3, 25 euros, une somme pour certains, et le "RU" n'est pas ouvert le soir.

Il faut un local pour l'épicerie sociale et solidaire étudiante d'Avignon

Le syndicat étudiant veut donc créer une "Agoraé", comme il y en a une quinzaine en France : des épiceries sociales et solidaires étudiantes, mais aussi un lieu de partage et de loisirs.

InterAsso et la banque alimentaire souhaiteraient la voir ouvrir pour le printemps, au pire pour l'automne.

Mais ils ne trouvent pas de local pour s'installer, près de la fac du centre-ville.

Carla Barre, secrétaire générale InterAsso - Radio France
Carla Barre, secrétaire générale InterAsso © Radio France - Aurélie Lagain

Il faut un local pour l'épicerie sociale et solidaire étudiante d'Avignon