Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une étudiante fait témoigner des victimes d'agressions et de viol à Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

Une étudiante en cinéma vient de faire un film, "Sortir libres" où elle fait témoigner 16 victimes d'agressions et de viols à Nantes. Des femmes mais aussi des hommes qui racontent ce qu'ils ont subi.

Face à la caméra, de jeunes hommes et de jeunes femmes témoignent
Face à la caméra, de jeunes hommes et de jeunes femmes témoignent - Lisa Spanevello

Une jeune nantaise, étudiante en cinéma, vient de faire un petit film de trois minutes dans lequel elle compile les témoignages de 16 victimes d'agressions et de viols, à Nantes. Elle s'appelle Lisa Spanevello et sa vidéo a déjà été vue près de 450.000 fois sur le réseau social Instagram.

Une voiture s'est arrêtée près de moi et l'homme a essayer de me faire rentrer à l'intérieur

Face à sa caméra, des jeunes femmes et des jeunes hommes racontent ce qu'ils ont subi : "Je sortais du tram, à Haluchère, pour aller chez moi. Une voiture s'est arrêtée près de moi et l'homme a essayer de me faire rentrer à l'intérieur", raconte une première victime. "J'étais avec une copine à Commerce, on se baladait tranquillement et je me suis fait saisir à la gorge et immobiliser", poursuit une autre jeune femme. Parmi les victimes, il y a aussi de jeunes hommes : "J'étais à la médiathèque en train de réviser mon bac. Un homme est passé et à commencer à balancer des propos homophobes. Et il a promis de repasser plus tard pour me passer à tabac avec ses amis".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Avant de réaliser son film, Lisa avait lancé un appel sur les réseaux sociaux. Elle a en tout recueilli près de 200 témoignages par écrit. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess