Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une eurodéputée LREM de la Mayenne en Chine pour observer le développement de l'intelligence artificielle

-
Par , France Bleu Mayenne

Valérie Hayer, eurodéputée de la Mayenne, ira en Chine début janvier. So but : observer comment les Chinois utilisent et réglementent l'intelligence artificielle au quotidien. Cette technologie, qui pose de nombreuses questions éthiques, prendra de plus en plus d'importance dans l'Union européenne.

Valérie Hayer a été élue en mai et fait partie du groupe Renew Europe, 3e force politique du Parlement européen.
Valérie Hayer a été élue en mai et fait partie du groupe Renew Europe, 3e force politique du Parlement européen. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Laval, France

Cryptomonnaie, cybersécurité, intelligence artificielle : ce sont les thèmes du voyage de Valérie Hayer en Chine en janvier. L'eurodéputée, membre de La République en marche, y observera pendant quelques jours comment les Chinois développent, utilisent et réglementent l'intelligence artificielle.

Cette technologie va prendre de plus en plus d'importance dans l'Union européenne, y compris en Mayenne, selon elle : "Il y a un champ des possibles d'exploitation dans l'agriculture, la réalité virtuelle, la santé... Qu'on le veuille ou non, l'intelligence artificielle fera partie du monde de demain. Il faut donc anticiper et accompagner son développement."

Reconnaissance faciale et protection des données

L'idée de ce voyage, dont le programme n'est pas encore défini, n'est pas de copier les Chinois mais de réfléchir notamment aux questions éthiques posées par l'intelligence artificielle : "Je suis curieuse de savoir comment ils utilisent et protègent les données. La reconnaissance faciale aussi interroge : est-ce qu'on réglemente, comment on réglemente ?"

Ces thèmes sont au cœur des débats dans l'Union européenne, selon elle : "On ne peut pas être en retard sur les États-Unis ou la Chine, très en pointe sur ces questions-là."

  • Valérie Hayer a désormais une permanence parlementaire, inaugurée vendredi 20 décembre. Ouverte le lundi, mardi et vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h, et le mercredi de 14h à 17h et le samedi de 9h à 12h, elle se trouve au 113, avenue Robert Buron à Laval. Tél. 09 88 35 12 15.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu