Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Une fac de médecine dans 10 ans au Mans" Laurent Bourquin, vice-président de l'université du Maine

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Au moment où l'université du Mans fête son 40ème anniversaire, son vice-président Laurent Bourquin nous a annoncé qu'il y aurait peut-être un jour une faculté de médecine au Mans. Un projet qui devrait prendre dix ans.

Laurent Bourquin, vice-président de l'université du Maine
Laurent Bourquin, vice-président de l'université du Maine © Radio France - @universitedumaine logo / Christelle Caillot

L'université du Maine vient de fêter ses 40 ans. À cette occasion, son vice-président Laurent Bourquin était notre invité ce jeudi. La faculté compte aujourd'hui 11.000 étudiants avec en ligne de mire un projet de faculté de médecine.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Le Mans a un projet de fac de médecine avec Angers

Quand on interroge Laurent Bourquin, vice-président de l'université du Maine sur les erreurs qu'il y a eu au Mans en 40 ans, il y a bien évidemment la question de l'absence de faculté de médecine : "ça a été une erreur effectivement, on n'est pas les seuls à avoir commis cette erreur; je pense à la ville d'Orléans par exemple. Du coup, ça joue un rôle important dans la désertification médicale. Alors, ça peut changer parce que nous sommes en train de travailler et de nous rapprocher de l'université d'Angers et ce rapprochement pourrait donner lieu à la création d'une faculté santé bi-site Angers/Le Mans. Cela permettrait d'avoir des formations ici au Mans, véritablement médicales. C'est l'état qui va décider et tout d'abord un bon projet. Nous de notre côté, on peut apporter dans la corbeille tout un ensemble de spécialités en chimie, en Staps (activités sportives) spécialisées dans la gérontologie, en biologie... Ces spécialités peuvent nous permettre d'apporter une véritable identité  et un plus dans ces formations médicales. C'est un projet qui va prendre au moins dix ans".

90% de chances de trouver un emploi quand on sort de l'université du Maine

"On a des taux d'insertion professionnels qui sont parmi les meilleurs de France" poursuit Laurent Bourquin, le vice-président de l'université du Maine, "on est régulièrement sur le podium en licence professionnelle, en master et en DUT. Aujourd'hui, 90% de nos étudiants sont quasiment surs de trouver un emploi quelques mois après leur sortie de l'université du Maine. C'est un excellent taux de réussite par rapport à la moyenne nationale".

Laurent Bourquin est aussi l'auteur d'un livre " Le Mans Université Son histoire" publié aux presses universitaires de Rennes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess