Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Une factrice invitée à l’Elysée le 14 juillet, "fière d’avoir fait mon métier jusqu’au bout"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu
La Salvetat-Saint-Gilles, France

Caissières, soignants, éboueurs, ils ont été en première ligne pendant la crise du Covid. Evelyne Laleu, la factrice de La Salvetat-Saint-Gilles, près de Toulouse, est invitée par l’Elysée aux cérémonies du 14-Juillet. Elle dit sa fierté d’avoir assuré sa mission de service public.

Evelyne Laleu , factrice à la Salvetat-Saint-Gilles près de Toulouse invitée de l'Elysée au 14 Juillet à Paris, pour service rendu pendant la crise du Covid
Evelyne Laleu , factrice à la Salvetat-Saint-Gilles près de Toulouse invitée de l'Elysée au 14 Juillet à Paris, pour service rendu pendant la crise du Covid © Radio France - Olivier Lebrun

Pendant la crise du coronavirus, elle n’a jamais arrêté sa tournée pour apporter le courrier aux habitants. Evelyne Laleu, factrice à La Salvetat-Saint-Gilles, commune pavillonnaire à l’ouest de Toulouse, est invitée par Emmanuel Macron aux cérémonies du 14-Juillet sur la place de la Concorde à Paris. Elle fait partie des neufs postiers et des 2.500 salariés, caissières, infirmières ou éboueurs, invités en signe de reconnaissance pour service rendu pendant la crise du Covid-19. Factrice par vocation, elle dit sa fierté d’avoir servi les habitants jusqu’au bout pendant le confinement et d’avoir continué à assurer sa mission de service public. Les habitants la remercient.

Une tournée à rallonge

"Je le dis toujours, ma tournée, je sais quand je la commence, je ne sais jamais quand elle finira." Evelyne Laleu, 55 ans, est postière par vocation, dit-elle, elle ne ménage pas son temps. En plus du courrier, elle s’arrête chez chacun, pour papoter, prendre des nouvelles. Pendant la crise du coronavirus, elle ne s’est jamais arrêtée. Elle a continué à assurer sa tournée sur son Staby , un scooter électrique à trois roues avec masque et gants, dans son quartier de La Salvetat-Saint-Gilles, une commune rurale devenue banlieue résidentielle de la zone Airbus à l’Ouest de Toulouse.

"On est facteur, ce lien social, on l’avait bien avant le Covid, mais pendant cette période du confinement, ce lien a été encore plus fort." 

"Sur ma tournée, j’ai des gens d’un âge avancé. Ils ne voyaient ni leurs enfants, ni personne. Ils m’attendaient,c’était juste un petit coucou, mais ils avaient vu quelqu’un. Cela a été des moments particuliers, tous ces mots sur les boîtes aux lettres, ces mots d’encouragement, je ne pensais pas qu’en tant que facteur, on était autant appréciés."

Evelyne , la factrice de La Salvetat-Saint-Gilles - "fière d'assurer ma mission , jusqu'au bout"

"Pendant le confinement, j’ai rencontré des personnes que je ne voyais jamais, des gens qui restaient chez eux en télé-travail ou pour garder leurs enfants, et c’est là qu’on s’est aperçu que quelque soit le métier, on avait besoin les uns des autres."

Evelyne Laleu fait étape tous les jours chez Georgette et Alain , pour faire la causette , sur sa longue tournée
Evelyne Laleu fait étape tous les jours chez Georgette et Alain , pour faire la causette , sur sa longue tournée © Radio France - Olivier Lebrun

Une factrice à l’ancienne

"Evelyne, on l’appelle Evelyne." Alain et Georgette reçoivent la visite de leur factrice tous les jours. "Je ne te fais pas la bise, c’est encore interdit" dit Alain, il estime être privilégié d’avoir encore un facteur « à l’ancienne » qui se préoccupe de chacun. "Je pense que c’est en train de se perdre, les choses de la vie actuelle font qu’on va changer de système", regrette Alain fataliste sur la future mission de service public de la Poste.

Sur la tournée de la factrice, les habitants la remercient

"Une factrice comme ça, on en fait plus" dit Georgette qui n’a pas sa langue dans sa poche. « Vous pouvez demander au ministre des PTT de lui faire une augmentation, ou au président de la République, qu’il lui file une petite augmentation, merde après tout !"

Fière d'avoir servi la France

Quand on demande à Evelyne la factrice ce qu’elle va dire à Emmanuel Macron si elle le rencontre place de la Concorde : "Je lui dirai simplement que j’ai été très fière d’avoir servi la France, en tant que factrice je me suis senti utile, fière d’avoir fait mon métier jusqu’au bout."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess