Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une facture d'eau de près de 30.000 euros pour une famille d'Avignon

mardi 28 novembre 2017 à 11:18 Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Très mauvaise surprise pour une famille d'Avignon : elle a reçu une facture d'eau de 29.450 euros. Après de nombreuses démarches et sollicitations, la société Véolia a fini par reconnaître qu'il s'agissait d'une erreur.

Mauvaise surprise pour une famille avignonnaise
Mauvaise surprise pour une famille avignonnaise © Maxppp - .

Avignon, France

"Quelle angoisse !" Jeanine Salonne a du mal à s'en remettre. Elle a reçu il y a quelques mois sa facture d'eau : Véolia lui demande près de 30.000 euros (29.450 euros très exactement).

Trois piscines olympiques

"J'ai immédiatement appelé un plombier, il m'a dit que cela correspondait à plus de 9.000 m3 d'eau, soit trois piscines olympiques, raconte l'Avignonnaise. Or, la maison concernée est inhabitée."

Jeanine Salonne

Jeanine Salonne appelle Véolia, puis se rapproche du Collectif de l'eau - usagers d'Avignon.

"L'angoisse a été d'autant plus forte que la banque m'a appelée en me disant qu'on avait effectivement essayé de me prélever 29.500 euros."

Jeanine Salonne a été obligée de prouver elle-même (et à ses frais) qu'il n'y avait aucune fuite pouvant justifier une telle facture. Elle a payé l'intervention des experts et des huissiers.

Aujourd'hui, elle réclame réparation. "Et c'est tout à fait justifié", estime l'avocate du collectif de l'eau, Maître Zéhor Durand.

Maître Zehor Durand

Bénéfice du doute

Pour la porte-parole du collectif, Marcelle Landau, cette histoire montre les problèmes de gestion qui peuvent survenir en cas de délégation de service public :

"Ici, DSP ça ne veut pas dire délégation de service public, mais démission du service public."

Marcelle Landau

Après plus de huit mois de combat, Véolia a fini par accorder à sa cliente le "bénéfice du doute" et a annulé la facture.