Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une famille secourue dans le Var, après une nuit dans un canyon avec de simples tongs aux pieds

jeudi 25 août 2016 à 11:51 - Mis à jour le jeudi 25 août 2016 à 19:15 Par Victoria Koussa et Sophie Glotin, France Bleu Provence et France Bleu

Trois adultes et sept enfants ont passé la nuit de mercredi à jeudi dans les gorges de Mons (Var) après s'être perdus. Comme tenue de balade, ils portaient des shorts, des maillots de bain et des tongs.

Les gorges de Daluis, dans le Var.
Les gorges de Daluis, dans le Var. © Maxppp -

Toulon, France

Apprentis randonneurs. C'est le qualificatif que l'on pourrait utiliser pour parler de cette grande famille composée de trois adultes, âgés de 35 à 40 ans, et de leurs sept enfants âgés de 3 à 14 ans, partie explorer les gorges de Mons dans la vallée de la Siagne (Var) mercredi en tenue plutôt légère : short, maillot de bain et tongs. Et certains étaient même torse nu.

Une balade qui tourne mal 

Partis mercredi vers 15h30, ces vacanciers venus des Alpes-Maritimes et de banlieue parisienne lancent l'alerte en début de soirée. Ils appellent alors les pompiers et donnentapproximativement leur position.

Ce sont les hommes du groupe d'intervention en milieu périlleux (en tout, une vingtaine) qui partent à leur recherche. Des recherches compliquées car ils ont dû remonter la rivière à contre-courant et escalader les nombreuses cascades. Le groupe n'est retrouvé que jeudi au petit matin, à 4h35, en état de stress et de fatigue.

Il fait encore nuit noire. Avant leur hélitreuillage, les pompiers les réchauffent avec un feu de camp. Car le groupe est en hypothermie après avoir marché plusieurs heures dans des cours d'eau.

Aucun de ces touristes n'a été blessé. Ils sont simplement rentrés chez eux pour se reposer.