Société

Une famille entière de Bordeaux soupçonnée d'être partie vers la Syrie

Par Noémie Bonnin, France Bleu Gironde vendredi 4 septembre 2015 à 6:02 Mis à jour le vendredi 4 septembre 2015 à 15:47

syrie - djihad - état islamique - daesh
syrie - djihad - état islamique - daesh © MaxPPP

Un couple et ses quatre enfants semblent être partis faire le djihad en Syrie. Ils ont disparu depuis le début de l'été.

Le scénario semble incroyable : un père, une mère, et leur quatre jeunes enfants (une grande qui rentre en cinquième, deux petites filles scolarisées et un bébé) sont apparemment partis faire le djihad en Syrie . Ils habitaient le quartier du Grand Parc à Bordeaux. Le Parquet de Bordeaux a ouvert une information judiciaire pour disparition inquiétante

Les parents ont dit à leurs voisins qu'ils partaient en Algérie, comme d'habitude, pour les vacances. Mais personne ne les a vus depuis le début de l'été, ni leur voiture, ni les enfants jouer dans le quartier. La disparition inquiétante a été signalée à la mi-août à la police. Au collège, certaines copines de la fille aînée s'inquiètent aussi "on ne l'a pas vue depuis la rentrée, les profs nous ont dit qu'ils ne savaient pas où elle était. "  

Dans l'immeuble, la famille n'est pas très connue : arrivée depuis moins de trois ans, "à peine bonjour/au revoir, rien de plus ", disent les voisins. Le couple, très discret est apparemment assez pratiquant, mais ne fréquentait pas les mosquées de Bordeaux . "C'est d'ailleurs une forme de repli sur soi, parfois dangereuse ", expliquent les responsables religieux. "Tout s'est passé en sous-marin ", ces derniers temps, le père de famille était peu visible.

"Une forme de repli sur soi, parfois dangereuse"

"C'est un échec pour moi " avoue Djamel Ouazzani, qui gère l'association des Musulmans de Bordeaux Nord. "Ma lutte totale, c'est pour que ces gens ne partent pas . Je deviens fou, ça me touche vraiment. C'est comme une perte. "

"C'est un échec" — Djamel Ouazzani de l'association des Musulmans de Bordeaux

Djamel Ouazzani gère la mosquée du quartier. "Je pensais que je maîtrisais tout, mais il y a toujours quelques brebis galeuses. Contre la radicalisation, il faut agir tous ensemble ."

Famille Syrie musulmans Djamel Ouazzani Bordeaux