Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une famille nordiste vit un enfer judiciaire à cause d'un camping-car volé

mardi 17 avril 2018 à 18:16 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Nord et France Bleu

L'histoire est ubuesque : en 2012, Solenne et Raphaël Charlet achètent un camping-car d'occasion à un couple de retraités de Haute-Savoie. 5 ans plus tard, ils découvrent, en pleines vacances, que le véhicule avait été volé. Le mari est arrêté en Allemagne et poursuivi pour "recel".

Raphaël et Solenne Charlet, les propriétaires du camping-car poursuivis en Allemagne pour recel
Raphaël et Solenne Charlet, les propriétaires du camping-car poursuivis en Allemagne pour recel © Radio France - Stéphane Barbereau

Marchiennes, France

C'était l'un des rêves de leur vie : s'acheter un camping-car pour traverser l'Europe chaque année et se rendre en Grèce. En 2012, Solenne et Raphaël, deux habitants de Marchienne (Nord), concrétisent ce rêve en pensant faire une affaire : ils achètent 25 000€ un camping-car d'occasion à un couple de retraités de Haute-Savoie

Ils l'ont repéré sur un site internet entre particuliers. Les vendeurs disent que le véhicule appartient à leur fille en instance de divorce avec son mari italien. Les papiers sont en règle, toutes les démarches officielles, dans la sous-préfecture de Bonneville comme à celle de Douai, se passent normalement. Jusqu'à ce mois de mai 2017.

Le récit de 10 mois de galère judiciaire pour la famille Charlet

Placé en garde à vue en vacances

Avec leur petite fille, qui ne va pas encore à l'école, ce jeune couple est en route pour la Grèce pour leurs "grandes vacances" de l'année. Ils sont à la frontière entre l'Allemagne et l'Autriche. Raphaël fait le plein d'essence à une station :

Je vois deux policiers qui viennent vers moi et me demandent les papiers. Il s'avère que le véhicule a été volé !

Raphaël est placé en garde à vue, sa femme et leur fille de 18 mois doivent l'attendre pendant trois heures devant le poste de police, sous 40°, sur le trottoir. Le couple tombe de haut comme le décrit Solenne : "on s'est senti assommé. On partait pour des vacances idéales, en Grèce. C'est un cauchemar qui démarre"

Le camping-car de Raphael et Solenne - Aucun(e)
Le camping-car de Raphael et Solenne - Raphael Charlet

Solenne a très mal vécu la saisie de son camping-car en Allemagne

Silence radio des vendeurs en Haute-Savoie

Raphaël tente alors de contacter le couple qui lui a vendu le véhicule. Leur réaction est plutôt inattendue : 

Quand je lui parle du camping-car, il me dit que je peux entamer toutes les démarches que je veux. 

Rien n'a pu alerter le jeune homme qui avait réalisé toutes les démarches dans les règles en obtenant le certificat de non-gage, le certificat de cession et l'immatriculation du véhicule. A chaque fois, les préfectures de Haute-Savoie et du Nord ont validé ces papiers. 

La préfecture du Nord, contacté par France Bleu évoque une hypothèse : "le problème est sans doute, ici, que l'inscription du vol en Italie s'est faite tardivement et surtout après l'immatriculation en France par la sous-préfecture de Haute-Savoie". Il faut savoir que tout véhicule volé est enregistré sur un fichier européen. La préfecture ajoute dans un communiqué : 

Le ministère est actuellement en lien avec les services italiens pour saisir l'origine de cette absence de déclaration et régulariser le dossier au plus vite. 

Ce qui veut dire que le véhicule pourrait sortir à moyen terme de ce fichier et permettre à Raphael et Solenne d'aller le chercher en Allemagne. L'autre bonne nouvelle, c'est que la police allemande a annoncé à la famille que la saisie du véhicule était levé. 

Mais le couple n'en aurait pas fini avec les galères. Le camping-car étant resté tout l'hiver, dehors, dans une région où les températures descendent largement en-dessous de 0°, les cuves d'eau ont sans doute explosé. Le contrôle technique est également dépassé. Raphaël et Solenne ont déposé deux plaintes, classées sans suite. Raphaël se sent abandonné : "c'est la France des droits de l'Homme aux longs bras. Si on ne connaît personne, on n'avance pas."