Société

Une famille syrienne accueillie à Saint-Christol près de Lunel

Par Claire Moutarde, France Bleu Hérault et France Bleu jeudi 22 décembre 2016 à 6:00

Mohamed et ses deux fils, Hadi et Saad
Mohamed et ses deux fils, Hadi et Saad © Radio France - Claire Moutarde

Mohamed, son épouse et ses deux fils commencent vraiment à poser leurs valises et organiser leur avenir. Ils sont accueillis depuis le 28 juillet à Saint-Christol, près de Lunel, par la mairie.

Ils sont arrivés à la gare de Montpellier le 28 juillet, accueillis par le maire de Saint-Christol et quelques habitants accompagnés de leurs enfants.

Mohamed, son épouse et ses deux fils, Hadi 10 ans et Saad 6 ans venaient de passer presque une année au CADA, au Centre d'Accueil des Demandeurs d'Asile de Toulon. Toute la famille était partie en 2013 de Damas, la capitale syrienne, pour rejoindre la Libye où elle est restée presque deux ans, avant de fuir à nouveau par la mer en bateau, direction l'Italie puis la France, enfin.

Mohamed a fait tout ce voyage pour ses enfants.

"Nous sommes partis de Syrie pour les enfants, et uniquement pour eux, pour qu'ils puissent préparer leur avenir. Maintenant, ils vivent bien et en paix (...) mais je ne peux pas oublier les miens, en Syrie. C'est toute la Syrie qui souffre, pas seulement Alep."

Mohamed

Les deux enfants, Hadi et Saad, sont scolarisés depuis la rentrée. Toute la famille est logée, à titre provisoire, dans l'ancien château actuellement réhabilité. Les habitants ont apporté des vêtements, du linge de maison, des coups de main et un peu de chaleur humaine.

Hadi veut réparer son vélo - Radio France
Hadi veut réparer son vélo © Radio France - Claire Moutarde

Pour le maire de Saint-Christol, Jean-Luc Bergeon, la commune doit accompagner cette famille pour l'aider à se reconstruire.

"Ça fait partie des valeurs de l'équipe municipale, ça nous a paru normal de tendre la main à son prochain. Il faut plusieurs mois voire plusieurs années pour se remettre du traumatisme. Le plus petit ne pensait pas pouvoir sortir dans la rue au début. Il n'était jamais sorti dans la rue. C'est aussi la réalité en France qu'il faut leur expliquer, le décalage du coût de la vie, les problèmes de logement dans notre pays". Jean-Luc Bergeon

Jean-Luc Bergeon, maire de St Christol

La mairie de Saint-Christol fait partie des neuf communes héraultaises qui aujourd'hui accueillent 19 personnes réfugiées, essentiellement des Syriens, mais aussi des Soudanais, des Érythréens et une famille algérienne. Parmi ces neuf communes, Saint-Christol donc, Lodève, Lunel Viel, Castelnau-le-Lez, Clapiers, Marseillan, Montarnaud, Juvignac et Saint-Martin-de-Londres.

"La France réelle ne correspond pas au discours populiste et rétrograde et qui sent un peu le moisi". Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault

Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault

Des réfugiés, qui n'ont rien à voir avec les migrants de Calais après le démantèlement de la "jungle", relogés à Montpellier et Saint-Bauzille-de-Putois.