Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une famille vosgienne a besoin d'aide pour ses deux enfants autistes

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Benjamin et Gwendoline habitent à Rupt-sur-Moselle. Ils ont besoin de bénévoles pour la méthode de prise en charge de leurs enfants, atteints d'autisme sévère.

La famille Ferry a besoin de bénévoles !
La famille Ferry a besoin de bénévoles ! - Benjamin Ferry

La famille Ferry a besoin d'aide ! Les parents, Benjamin et Gwendoline, ont deux enfants. Âgés de 4 ans et 2 ans, Théo et Ethan sont atteints d'autisme sévère. Le plus grand suit depuis quelques temps la méthode dites des "3 i", à savoir intensive, intellectuelle et interactive. Le but est simple : des bénévoles viennent jouer avec les enfants pendant une heure et demie : "L'adulte doit se mettre au niveau de l'enfant, il vient dans son monde. C'est une méthode par le jeu et le but est de capter le regard de l'enfant, ce qui est très difficile chez les enfants autistes", explique Benjamin, le papa.

Des résultats probants selon les parents

Voir des personnes différentes très régulièrement a été bénéfique pour Théo, qui fait beaucoup moins de crises de frustration. Les résultats sont spectaculaires : "Mon fils m'a parlé pour la première fois il y a 5 mois. Cette méthode marche vraiment bien, maintenant Théo va vers les autres enfants, il a moins peur", raconte le papa. Désormais, une rentrée scolaire en maternelle est envisagée pour Théo, accompagné d'une AESH.

Mais pour continuer cette méthode, et que Ethan son petit frère puisse en bénéficier aussi, les parents ont besoin de bénévoles : "On en aurait besoin d'une dizaine pour Théo, et d'une vingtaine pour Ethan. Il faut simplement faire une petite formation de 2-3 heures. Ce serait un véritable soulagement pour nous"

Si vous voulez aider les parents, vous pouvez les contacter à cette adresse mail : ethanferry883i@gmail.com

Choix de la station

À venir dansDanssecondess