Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : L'actu de la mer

Marine nationale : une femme à la tête du sémaphore de Barfleur

mercredi 7 mars 2018 à 0:13 - Mis à jour le mercredi 7 mars 2018 à 9:48 Par Frédérick Thiébot, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu

Pour la première fois, la Marine nationale a nommé une femme chef de poste d'un sémaphore. Le Premier Maître Delphine va prendre ses fonctions à Barfleur dans la Manche le 17 avril prochain.

Le Premier Maître Delphine au sémaphore de Barfleur
Le Premier Maître Delphine au sémaphore de Barfleur © Radio France - Frédérick Thiébot

Barfleur, France

Le Premier Maître Delphine va prendre ses fonctions au sémaphore de Barfleur à la pointe Est du Cotentin le 17 avril prochain.  Elle deviendra ainsi la première femme à diriger un sémaphore -un poste de signalisation et de surveillance établi sur la côte pour informer et communiquer avec les navires. Elle sera à la tête d'une équipe de neuf guetteurs. Elle s'est engagée dans la Marine à 23 ans en 1998. A l'origine, la jeune militaire voulait embarquer, finalement à la sortie de l'école des sous-officiers de Brest,  elle a eu une affectation à terre dans le sémaphore de Saint-Quay-Portrieux dans les Côtes d'Armor. C'est là qu'elle a trouvé sa vocation dans ce métier de guetteur.  Elle se souvient de son arrivée dans ce monde masculin où elle a rapidement fait ses preuves et montrer que les femmes avaient leur place dans les sémaphores.

Je ne me lasse pas de regarder la mer"

Le Premier Maître Delphine est encore pour quelques jours en poste comme guetteur au sémaphore de Barfleur - Radio France
Le Premier Maître Delphine est encore pour quelques jours en poste comme guetteur au sémaphore de Barfleur © Radio France - Frédérick Thiébot

Le premier maître Delphine espère susciter des vocations

En 2007, elle a été affectée au sémaphore de Saint-Vaast-la-Hougue sur la côte Est du Cotentin et cinq ans plus, elle est nommée quelques kilomètres plus au Nord à celui de Barfleur. L'équipe est composée de dix personnes et doit surveiller 24 heures sur 24 une zone de 20 milles nautiques au large des côtes, c'est-à-dire légèrement au-delà des eaux territoriales. La surveillance concerne principalement le trafic maritime en baie de Seine ainsi que la pêche. Mais dans ce secteur très touristique, il faut aussi avoir un œil sur le bord de mer pour éviter que les promeneurs se fassent par exemple surprendre par les marées montantes.

Le 17 avril prochain, cette mère de famille de 43 ans remplacera l'actuel chef de poste du sémaphore de Barfleur qui prend sa retraite. Il en sera alors fini de la surveillance de la mer de jour comme de nuit tout au long de l'année. C'est une nouvelle vie qui va commencer pour le Premier Maître Delphine avec une fonction administrative et des horaires plus réguliers. Elle pourra enfin passer toutes ses soirées et ses week-ends avec son mari et sa petite fille de 5 ans.