Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest

Une ferme urbaine en projet entre Biarritz et Bidart dans la zone d'Ilbaritz

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays Basque

Une ferme urbaine dans la zone d'Ilbaritz entre Biarritz et Bidart. La ferme Kattalinenea, c'est le projet que portent plusieurs associations sur 12 des 24 hectares d'une lande coincée entre le lac Mouriscot et le golf d'Ilbaritz.

La zone de la ferme Kattalinenea
La zone de la ferme Kattalinenea © Radio France - Jacques Pons

La ferme urbaine, baptisée Kattalinenea, pourrait fonctionner juste après les élections municipales, fin mars. Dans un premier temps, elle couvrirait 12 hectares de terres sur une zone située entre le golf d'Ilbaritz et le lac de Mouriscot. 

L'une des entrées du site de la future ferme urbaine
L'une des entrées du site de la future ferme urbaine © Radio France - Jacques Pons

Protéger le foncier agricole

Il y a derrière cette volonté de création d'une ferme, un enjeu stratégique : préserver le monde vivant en protégeant le foncier agricole. "Chaque année, 1250 hectares de terres agricoles sont perdues au Pays Basque" affirme Franck Laharrague, coordinateur de IKPB-158 (l'une des associations organisatrices), s'appuyant sur les statistiques de Laborantza Ganbara (chambre d'agriculture alternative du Pays Basque). 

Redonner vie à d'anciennes terres agricoles

Kattalinenea se situe dans une zone oubliée mais qui appartient au SIAZIM, le syndicat intercommunal d'aménagement de la zone Ilbaritz Mouriscot. La structure est gérée par Biarritz alors que la majorité du sol se situe à Bidart. Il s'agit d'anciens terrains agricoles encore exploités juste après la seconde guerre mondiale avant leur abandon. 

Produire des légumes pour assurer notre alimentation 

Aujourd'hui, on a l'impression de se trouver dans une lande sauvage envahie par de grandes herbes de la pampa. Mauvais signe, cette plante pousse dans des terres dégradées. L'idée est justement de redonner vie à cette terre grâce à la permaculture. Produire des légumes malgré le réchauffement climatique et la disparition de la faune et de la flore. 

Des expériences tentées sur de petites parcelles donnent de bons résultats
Des expériences tentées sur de petites parcelles donnent de bons résultats © Radio France - Jacques Pons

Créer de l'emploi grâce à cette ferme urbaine

Le collectif derrière Kattalinenea est composé de plusieurs associations de Biarritz et de Bidart ainsi que les paysans bio de BLE (Biharko Luraren Elkartea) et deux groupes scientifiques (ACCLIMATERRA et BIOSENA). Selon les porteurs du projet on peut créer plus d'une vingtaine d'emplois au sein d'une coopérative d’intérêt collectif. 

Une autre parcelle redonne de la vie à la terre dégradée du site
Une autre parcelle redonne de la vie à la terre dégradée du site © Radio France - Jacques Pons

Démarrage souhaité fin mars 

L'idée est de lui donner aussi une dimension pédagogique. Les écoliers pourront donc visiter la ferme urbaine. Le démarrage est programmé après les élections municipales. Déjà, des expériences sont tentées sur de petites parcelles. 

Clément Désigaux, l'un des premiers à expérimenter les parcelles
Clément Désigaux, l'un des premiers à expérimenter les parcelles © Radio France - Jacques Pons

L'herbe de la pampa a dégradé les sols mais on peut y remédier selon Clément Désiguaux

Premières expérimentations prometteuses

Le géographe Pascal Lacanal a retrouvé le passé du site
Le géographe Pascal Lacanal a retrouvé le passé du site © Radio France - Jacques Pons

Les résultats sont prometteurs selon Pascal Lacanal. Ce géographe a permis de redécouvrir le passé de cette zone abandonnée entre le lac Mouriscot et le golf d'Ilbaritz.

Les premiers travaux commencent à porter leurs fruits selon le géographe Pascal Lacanal

C'est un projet sérieux 

Franck Laharague, coordinateur d'IKPB-158, l'une des associations du dispositif
Franck Laharague, coordinateur d'IKPB-158, l'une des associations du dispositif © Radio France - Jacques Pons

"Ce sera du maraîchage, avec des serres, oui, des poules, toute sortes d'animaux qui vont permettre d'assurer la restauration collective dans les écoles notamment" affirme Franck Laharague, coordinateur d'IKPB-158, l'une des pièces du dispositif. "je suis en relation avec Michel Veunac (maire sortant de Biarritz) ou encore Marc Berrard (adjoint au maire de Bidart). Tout le monde est pour ce projet" (Interview ci-dessous)

Franck Laharague, coordinateur d'IKPB-158 invité France Bleu Pays Basque vendredi matin avec Oihana Larzabal

La zone de la ferme urbaine photographiée en 1947

La zone de la ferme urbaine en 2018

Un projet de golf en concurrence ?

Si le projet est quasiment prêt, il devra cependant être validé par les élus du SIAZIM (syndicat intercommunal d'aménagement de la zone Ilbaritz Mouriscot). Rien n'a encore été acté. D'autant qu'un autre projet s'élabore aussi dans cette zone. Les élus ont en effet acté le principe de repli du golf d'Ilbarritz. Trois trous sont menacés par l'érosion côtière. Selon le président du golf, les deux projets peuvent tout-à-fait cohabiter. Reste à négocier la part de chacun. Tout dépendra du résultat des élections municipales. 

Le site de la ferme urbaine
Le site de la ferme urbaine © Radio France - Jacques Pons
Choix de la station

À venir dansDanssecondess