Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Une fête de l'Aïd sous le sceau du coronavirus

Par

La fête de l'Aïd el-Kédir, fête phare de l'Islam, se tient dans des conditions d'hygiène strictes liées au coronavirus. Mais la situation est aussi positive pour les commerçants qui ont plus de clientèle.

La fête musulmane de l'Aïd el-Kédir est célébrée dans des conditions particulières en raison du coronavirus. La fête musulmane de l'Aïd el-Kédir est célébrée dans des conditions particulières en raison du coronavirus.
La fête musulmane de l'Aïd el-Kédir est célébrée dans des conditions particulières en raison du coronavirus. © Radio France - Martin Delacoux

Cette année, seul cinq abattoirs ont été agrées par la préfecture en Île-de-France pour l'abattage rituels des agneaux, à l'occasion de la fête de l'Aïd el-Kédir, l'équivalent de Noël pour les chrétiens. Sur le site de l'abattoir temporaire de Dugny, le seul abattoir agréé de la Seine-Saint-Denis, tous les clients portaient un masque, ainsi que les gérants, et du gel hydroalcoolique était disponible en abondance.  Autre mesure mise en place en raison de la crise sanitaire : les personnes ne pourront pas voir leurs agneaux le jour de l'abattage.

Publicité
Logo France Bleu
Un agneau qui sera abattu pendant la fête de l'Aïd © Radio France - Martin Delacoux

Chaque client a un créneau horaire et un jour pour venir chercher sa viande, afin de limiter l'affluence. Mais les responsables envisagent également de mettre en place un protocole supplémentaire : le parking où est situé l'abattoir étant particulièrement vaste, les clients attendraient dans leur voiture leur tour, jusqu'à ce qu'ils soient appelés au micro. 

Beaucoup de gens n'ont pas pu partir dans leur famille, en Algérie ou au Maroc, et fêtent donc l'Aïd ici

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la crise a plutôt été bénéfique pour l'abattoir de Dugny, monté par les Bergeries d'Aumont. 2500 agneaux sont proposés à la vente, contre 1500 l'année dernière. "La demande est bien plus importante puisque beaucoup de gens ne sont pas partis dans leur famille, en Algérie et au Maroc, et fêtent donc l'Aïd ici" explique Carima Medjahed qui gère l'abattoir avec son mari et son fils. "Nous allons même devoir refuser du monde" conclue-t-elle.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu