Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une fleuriste de la Châtre parmi les dix finalistes de la coupe de France de la discipline

samedi 6 octobre 2018 à 4:32 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

Déborah Buret, installée à la Châtre, participe ce week-end à la coupe de France des fleuristes. La jeune femme aime les défis : elle a déjà participé à une dizaine de concours et elle n'a pas attendu d'avoir 30 ans pour ouvrir son commerce.

La boutique de Déborah est située au cœur de la Châtre, au 93 de la rue Nationale.
La boutique de Déborah est située au cœur de la Châtre, au 93 de la rue Nationale. © Radio France - Sarah Tuchscherer

La Châtre, France

Parmi les dix finalistes de la coupe de France des fleuristes, qui a lieu ce week-end à Tours, se trouve une Indrienne : Déborah Buret, propriétaire du magasin Arum Vertige, rue Nationale à La Châtre. La jeune femme, âgée de 31 ans, est une habituée des concours, elle en est à son 14ème en onze ans de métier. Elle aime l'adrénaline qui y règne, la possibilité de rencontrer des collègues venus d'ailleurs, et celle de bénéficier de conseils d'artisans plus chevronnés. 

Pour ce concours, organisé par la fédération française des artisans fleuristes, huit épreuves sont au programmes : confection de bouquet, création avec des fleurs piquées dans de la mousse, ou encore sujet libre (une composition réalisée en amont, autour d'un thème, avec des dimensions imposées).

Déborah réalise ses propres compositions avec des fleurs, des branches, des feuilles et même des racines.  - Radio France
Déborah réalise ses propres compositions avec des fleurs, des branches, des feuilles et même des racines. © Radio France - Sarah Tuchscherer

Inspirée par la nature

Déborah, qui a une formation de photographe, espère faire la différence avec sa créativité. Au-delà des fleurs, c'est le végétal en général qui l'inspire : "Je trouve magnifique certaines racines, feuilles ou branches. Ma première source d'inspiration, c'est la nature. J'observe la végétation autour de moi, ça me donne des idées de textures, de volumes". Sa boutique, rue Nationale, en est l'illustration. En vitrine, trône un mannequin déguisé en fée : les ailes sont ornées d'hortensias séchées, le buste est en mousse et la jupe en branches de cornouiller. En quatre ans, Déborah a su se créer une clientèle de fidèles, qui apprécient son âme d'artistes, mais dit-elle, "il faut le temps de se faire connaître. Il y a encore des gens du coin qui me demandent : Vous venez d'ouvrir ? C'est pour tous les commerçants comme ça. Il faut de la passion. Mais j'aime ce que je fais, ça aide !"

Le 2 décembre prochain, Déborah fêtera les quatre ans d'existence de sa boutique.  - Radio France
Le 2 décembre prochain, Déborah fêtera les quatre ans d'existence de sa boutique. © Radio France - Sarah Tuchscherer